La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De Samsãra à la réalité

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Mer 04 Nov 2009, 17:17

Son tendre s'était agité, encore une fois, m'éveillant cette fois ci. Je caressais ses cheveux, voyant ses traits comme au grand jour ... Enfin ... je ne les verrai jamais au grand jour. Sa bouche s'entrouvrît puis se fermât de nouveau avant de s'ouvrir encore pour crier, aspirer dans son propre cauchemar.

Moi, je suis assise sur le bord du cercueil, dehors, il doit faire jour mais en ces lieux, il est impossible de le savoir : aucune lumière ne passe afin de ne pas troubler notre sommeil. Mais ma récente transformation a rendu mon besoin de sommeil presque nul.

Il entrait dans sa phase d'éveil et pourtant il n'était en rien moins agité, il sait que je suis là mais je n'attends rien, il ne tient pas à me parler de ses rêves, de toute évidence. Mais je reste là, malgré tout.


(Si quelque chose arrive à Nano je suis sensée le ressentir hein :p)
(Edit de Nano : seulement si c'est réel, en l'occurrence il s'agit d'une illusion... je sais que les dieux m'en veulent mais pas au point de me torturer.. enfn j'espère ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Jeu 05 Nov 2009, 00:10

Isamu se releva d'un seul mouvement, figé, le souffle court.
Il était assis, dans son cercueil, dans la cité. De retour dans les Terres Argentées, loin des profondeurs insondables dont l'hôte était l'infâme Samsãra.

Sa raison était en feu.
Il commença à se lever, il devait vérifier que les tourments qu'il avait vécu n'appartenaient qu'au monde des rèves, directement auprès de Nano.... puis il se rassit.
Deux raisons à cela.
Tout d'abord, il sentait que les flammes du soleil carressaient encore les Terres, encore pour quelques longues minutes. Sortir lui était interdit, sous peine de subir de telles brûlures qu'il en serait à jamais diminué.
Ensuite, il sentit un souffle et une chaleur auprès de lui. Eldaria, partageant son cercueil, était à ses côtés. Silencieuse, elle semblait tout entière à son écoute. Etait elle inquiète ?
- Eldaria...
Le vampire allait expliquer à sa nouvelle compagne combien sa présence lui mettait du baume au coeur, mais il ne trouva pas de mots aussi puissants que l'action.
Geste tendre et simple, la paume d'Isamu vint cueillir la joue d'Eldaria, appréciant la finesse de la peau. Sa récente transformation avait quelque peu changé ses traits, les rendant à la fois plus matures et réguliers. Devrait il regretter un jour l'échange des sangs ? L'avenir le dirait, mais ici, Isamu et Eldaria vivaient un présent tangible et sensuel.
Il se rapprocha d'elle, collant sa joue contre la sienne, humant la douce senteur de la tueuse.
Il l'embrassa. Doucement, collant simplement ses lèvres contre les siennes, tentant de sentir chaque vibration de l'être qui était en face de lui. Puis il fondit sur elle, lâchant la bride à la passion qui l'habitait. Ses mains firent un passage dans l'abondante chevelure, carressant, tiraillant doucement, avant de poursuivre leur aventure au pays des sens, tout entier fait de douceur, de moelleux... et de force aussi.

Samsãra était loin...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Jeu 12 Nov 2009, 15:03

Simples attentions, doux baiser innocents se transformèrent rapidement en passions brûlantes. Mais cette chaleur là était autrement mieux supportable ... elle était plutôt souhaitable. C'était l'une des rares notions de chaleurs que les éternels damnés purent apprécier.

Il ne te faut pas longtemps pour ressentir le fait que tu es Sa femme, à mesure où il me désire, sa soif de domination croît, je pourrais peut être me dégager de sa solide étreinte mais je ne veux guère le faire, j'aime aussi ...

Là où il se fait homme et force, toi tu fais femme et douceur, caressant ses cheveux, depuis sa nuque jusqu'au haut. Soulignant les contours de ses lèvres, perçant des tiens ses yeux. Tu n'as pas le temps d'émettre mots : dès que tu entrouvres tes lèvres, il vient les saisir, l'interprétant comme un appel. Après tout, pourquoi pas ?

Doucement, tu le fais basculer, tombant dos au fond du cercueil, assez durement : la chute accentué par le poids de ton concubin mais ton corps ressentait déjà très peu la douleur de par le désintérêt que tu lui portais de ton vivant, maintenant, de ton éternité, il s'est renforcé. Grâce à ce relâchement corporel, tu as le temps de parler, même si ça sera inutile selon lui :


- Des mots peuvent avoir tant de signification, et pourtant, quelque soit le sens dont tu prendras de cette phrase, ils seront vrais : je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Jeu 19 Nov 2009, 02:26

"Je t'aime"
Ces mots résonnèrent dans l'esprit d'Isamu.
En d'autres circonstances, il aurait analysé la situation, réfléchi aux causes et conséquences, à la puissance symbolique de ces quelques mots.
Ici, il interprêta cette phrase comme un simple encouragement, mû qu'il était par la force de la nature et de la vie.
Il sentait pulser dans ses veines l'énergie de son monde, discrète et puissante. A présent, son seul maître se nommait désir. Il se pencha sur Eldaria, le baiser fut fougueux. Il saisit la main de sa douce et la porta à sa bouche, la baisa avant de mordiller l'annulaire, sans omettre de percer légèrement la peau. Une bretelle de la tunique noire tomba, la semi-obscurité révélait pudiquement l'épaule nue, qui appelait la caresse. Un à un, les boutons de la tunique sautèrent. La poitrine d'Eldaria se soulevait au rythme de la respiration, tantôt régulière, tantôt saccadée.
Les mains s'aventurent, découvrent le terrain aux mille promesses. D'abord la vallée, vaste et généreuse, puis l'ascension progressive, très progressive, du sommet constituant le paroxysme du sens. L'amie caresse est rejointe par le taquin pincement. Un sourire, deux sourires.
Les deux corps tendent à ne faire qu'un, et c'est dans un seul mouvement que le vampire inversa les rôles, se retrouvant le dos contre le bois chaud du cercueil.
Au-dessus, juste au-dessus de lui, Eldaria. Ses longs cheveux détachés battaient son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Ven 27 Nov 2009, 18:32

Tu te retrouves au-dessus de lui, haletante mais tu as les rennes en mains. Quelle folie pris ton concubin de détacher tes cheveux qui mesurent tout de même ta taille. Tu mordis tes lèvres et tu viens l’embrasser, ta langue balaya rapidement l’espace entre ses lèvres et son oreille. Doucement, tu murmures :

- Téméraire, mon tendre, tu es mais j’apprécie . Néanmoins, surtout n’abîmes pas mes cheveux : je ne les coupes pas pour garder leur taille après ma transformation. Celle que tu m’as offerte et pour toi, je ne changerai rien à ce corps mais … même si c’est toi, je briserai quiconque changera cette harmonie … Alors fais bien attention à ta compagne …

Encore plus faiblement.

- Ca va t’être difficile de te contrôler si tu es aussi impulsif que d’habitude

Tu souris sadiquement, parcourant son torse de baiser. La mise en garde étant faite, tu attendais sa réaction avant de dominer les ébats en cours …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Sam 05 Déc 2009, 02:50

Mise en garde ou non, il fut impulsif, le contrôle n'avait pas sa place.

Mais... tandis que leurs corps s'unissaient, Isamu compris alors qu'il n'avait plus le monopole de la force surhumaine.
Eldaria le surplombait, ses cuisses l'enserrant d'une étreinte implacable. Ils joignirent leurs mains et, à l'unisson, ils gravirent une à une les marches les menant vers le sommet du plaisir.
Yeux clos, respiration haletante, corps surchauffés. Isamu, dans un court moment de lucidité, songea qu'Eldaria devait découvrir de nouvelles sensations, qui étaient réservées aux hypersensibles vampires.
Puis, ce fut le moment. Leur jouissance fut un cri silencieux jeté au monde de la chair et des vivants.
Et c'est épuisés qu'ils s'allongèrent tous les deux, dans le cercueil. Improbable symbole de mort, qui venait d'être le témoin d'une des plus puissantes manifestation de vie.

Etreignant sa cape, a demi recroquevilé, Isamu pleurait en silence.
Il eut à peine conscience d'espérer qi'Eldaria n'en saurait rien, tout en sachant que c'était impossible.
L'espace de quelques instants, les digues s'étaient rompues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Ven 08 Jan 2010, 10:42

Couchée sur Isamu, éreintée par la puissante manifestation d'amour qui venait de se manifester. Elle aurait souhaitée rester le témoin silencieux du désolant spectacle de son concubin, mais elle ne pût s'y restreindre. Elle souligna les yeux d'Isamu puis embrassa le flot humide, sans pour autant lui poser de questions, il lui en parlerait quand il le voudra. Mais elle resta là, le couvrant de caresses et de douceur, elle ne voulait pas l'abandonner, elle voulait juste le consoler, comme elle le pouvait.

Elle ne brisa pas le silence, en aucun moment. Une crainte harcelait constamment son cœur, brûlant sa poitrine : avait il peur d'avoir fait une erreur ? L'aimait elle comme elle, elle l'aimait ? Elle avait mal, mais elle ne pouvait pas s'indigner de cela pour le moment, Isamu avait besoin d'elle, enfin ... c'était sa certitude personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   Mer 13 Jan 2010, 00:16

La douce protection d'Eldaria pansait les blessures de l'âme, avec patience et sans jugement.
Isamu pris Eldaria dans ses bras, se réfugiant dans la chaleur de son giron. Il délaissa un instant sa pudeur, et dit dans un souffle:
- Merci...

Mais, ces tendres moments ne pouvaient occulter bien longtemps un autre besoin de la chair. Isamu sentit que le soleil s'en était allé, et une soif bien particulière apparut avec force. Des images se succédèrent dans son esprit. Une gorge bien chaude, un flux puissant, le moment vertigineux qui précède la disparition de l'étincelle de la vie. Il voulait embrasser ces moments privilégiés cette nuit-même, sans retenue ni complexe.
Il se redressa, affichant un sourire canin.
- Eldaria, que dirait d'une chasse commune ? La nuit nous appartient, et les êtres vivants avec elle. J'ai envie de te voir danser sous la lune, jouer avec ces vies, te repaître de ce liquide de vie et de mort...
Mais avant, je te propose de monter sur la terrasse de la cité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Samsãra à la réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Samsãra à la réalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Ma réalité est mon rêve.
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» Entre cauchemar et réalité (prio' Howahkan)
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: