La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le vent murmure...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 15:24

*L'une des dernières journées douces de cette saison. L'après midi se fait doux et l'elfe décide d'en profiter pour se baigner une dernière fois dans le lac. Elle saisit sa flute traversière et sort de sa chambre. Nano sort de la cité de la Griffe Funeste. Elle arrive enfin au lac, le chant des oiseaux résonne doucement, le vent frais se fait sentir. L'elfe s'étire de tout son être et commence à enlever ses vêtements. Elle retire son corset, sa jupe, ses bottes et de ses fines mains détache ses longs cheveux de feu.

Elle avance vers l'eau, elle trempe un pied, puis l'autre. Le lac est froid mais cela ira. Elle s'avance tenant sa flute entre les mains. Un frisson la parcours, l'eau est vivifiante. Elle s'avance jusqu'à ce que l'eau lui atteigne la taille. Nano s'arrête et écoute le vent murmurer.

L'elfe reste les yeux fermés, immobile au milieu du lac dans son plus simple appareil. Elle porte l'instrument à ses lèvres et joue un air entrainant et porteur d'espoir. Ses doigts dansent sur l'instrument, les notes s'enchainent apaisant son coeur.

L'elfe apparait comme irréelle, telle une Dame du Lac rendant hommage à Mère Nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 16:29

Malgré que l'elfe ne soit plus le mentor du jeune Kazuki, il s'entraîne sans relâche dans la clairière. Il simule un corps à corps, fracasse le vent avec sa lame. Après un enchaînement de coup, il s'arrête . Sa peau fume à peine remise de la première prière. Le souffle court, le cœur qui bat à une vitesse folle. Il attrape une gourde puis verse le contenu sur la tête, l'eau dégouline sur son torse nu et son dos assez large. Le temps se fait de plus en plus froid chaque jour ...

Il secoue la tête pour enlever le liquide restant. Kazuki se dresse puis se relève prêt pour une nouvelle confrontation avec son imaginaire. Mais le vent en a décidé autrement. La brise change de direction subitement emportant avec lui une douce mélodie, de la flûte. Kazuki a toujours été d'un naturel curieux se qu'il lui a valu quelques remontrances à l'époque. Il traverse la forêt avec seule la mélopée comme guide.

Quelques minutes de marche pour arrivé aux abords d'un lac. Il tourne vivement la tête à la recherche de la musique. Au milieu du lac, il discerne un forme, qu'il reconnaît ... L'elfe à moitié dans l'eau ... Nu. Son sang ne fait qu'un tour, les yeux grand ouvert. Il se retourne et essaye de faire mine de ne rien avoir vu. Il refait marche en arrière doucement sans aucun bruit ... Excepté le craquement des branchages morts au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 16:41

*Elle se laisse envahir par le bien être provoqué par le chant du vent mêlé à celui de la flute. Ses doigts continue de danser sur l'instrument. Puis un bruit attire l'attention de l'elfe. Quelqu'un la surveille. Elle ouvre les yeux et voit Kazuki face à elle. Gênée qu'il la voit dans un tel accoutrement elle se retourne et bredouille*

- je .... je suis désolée...personne ne vient jamais ici...


*C'était bien la première fois que quelqu'un lui rendait visite pendant son bain. Ne voulant le mettre d'avantage dans l'embarras elle sort de l'eau et s'habille à toute hâte.*

- Ton entrainement se passe bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 16:58

Elle l'a entendue. Son échappatoire est raté, si il se met à courir, on le prendra pour un simple pervers qui à intentionnellement regardé Nano pendant son bain. Alors que s'était tout le contraire. Il reste figé dos vers elle.

-Je ... Oui ... Je pense ... Je crois ...

Il se demande pourquoi elle est désolée, c'était plutôt à lui de l'être et de se faire pardonner. Il rougit vivement, de honte, de gêne ... De toute les raisons valable pour inciter quelqu'un à rougir de la sorte. Tsuki semble amusée de la situation, tout comme pendant le combat qui s'est fini au sol ou encore pendant l'incantation. Il ne comprend pas. Il tente de parler, avec une voix grelotante.

-Vous ... Il fait froid pas vrai ?

Il est complètement désespéré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 17:20

*Le vent frais vient refroidir la peau de l'elfe. Elle se couvre de sa cape et rejoint Kazuki.*

- Ca va aller, le diner va bientôt être servi ! une bonne soupe et tout ira mieux !

*Les elfes n'ont aucune gêne par rapport à leur corps, mais depuis tant d'années qu'elle vit sur les terres d'argent, elle a du s'adapter aux coutumes locales. Elle comprend pourquoi Kazuki est si gêné. Ils rentrent dans la cité et l'elfe s'incline devant Kazuki. Nano rejoint ses appartements et ôte ses vêtements, le temps est plus froid, elle doit changer de tenue. Elle regarde les différentes robes mais n'arrive pas à choisir.. qu'est ce qui la fait tant hésiter ? Finalement son choix s'arrête sur une robe en velours couleur émeraude. Serrée par un corset, la jupe tombe à terre cachant ses pieds, de longues manches transparentes viennent couvrir ses bras. Elle passe devant un miroir et attache dans ses cheveux une broche noire en forme de papillon. Elle se met à sourire, tant d'artifice pour un simple souper est presque ridicule, mais bon elle se doit de faire honneur.

Le repas est agréable, la bonne soupe de légumes réchauffe la prêtresse. Elle regarde autour d'elle les chevaliers de la Griffe Funeste se remplir la panse des différents mets. Au départ voir les humains manger de la viande la dégoutait mais avec le temps, elle n'y prête plus vraiment attention. Elle se lève de son siège et quitte ses amis. Avant de retourner dans ses appartements, elle fait un détour par le jardin de la cité, les étoiles sont encore visibles et il faut profiter de ce dernier spectacle. Nano s'assoit au bord de la fontaine et regarde le ciel ou quelques étoiles timides brillent encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 22:04

Ils rentrent tout deux dans la Cité, la gêne s'estompe, mais toujours se sentiment désagréable au fond de son cœur, malgré sa tourmente, Tsuki semble heureuse. Il salue Nano puis il rentre dans sa chambre avant le diner ... Le visage de l'elfe lui revient sans cesse à l'esprit, comme prit au piège. Mais par quoi ?

Il progresse dans la pièce sombre, les lumières restent éteintes. Anéantie, il s'assoit sur le rebord du grand lit, où il a tellement l'habitude d'être seul. La solitude, n'est ce pas cela qui le ronge ?

-Qu'est ce qui se passe ? ...

-Kazuki ... Cherche se que ton cœur recherche plus que tout au monde ...


Tsuki, pleine de sagesse venait de parler. Mais, comment ? Il ne le sait pas ... Soudain, un seul mot lui traverse l'esprit, un nom.

-Nano ...

Il se passe la main sur son visage crispé.

-Tu as enfin trouvé ... Maintenant va.

Le guerrier libère la fée qui voulait sortir, puis il se lève du lit.

-Mais comment faire ? Je n'avais jamais pensé être avec quelqu'un du moins ... Si j'ai la chance qu'elle m'accepte ... Je ne le crois pas ... Elle n'a que faire d'être avec un faible tel que moi. Je ne pourrais pas la protéger, je ne sais pas si je pourrais ... L'aimer ...

Il a tellement eu de mal à sortir ce mot, mais une domestique frappe à la porte pour lui dire que le diner était prêt. Kazuki descend jusqu'au dans la salon où tout les chevaliers étaient réunis. Il s'installe en poussant un soupire des plus profond, il n'avait pas faim malgré les heures d'entrainements. Nano fait son entré, elle est de toute beauté mais il ne préfère pas croiser son regard par peur de resté fixer dessus. Le souper lui paraît très long, sans doute parce qu'il n'a rien mangé. Il sort de table prétextant un mal de ventre, se qui est en parti vrai.

Déboussolé, il remonte dans sa chambre, son refuge. Il expire comme si il avait retenu sa respiration pendant tout le repas. Il passe sa main dans ses cheveux. Brusquement, la fenêtre se met s'ouvrir violemment à cause d'une rafale trop forte. Il avance vers la fenêtre pour la refermer, il regarde en contre-bas les jardins.

-De l'air ne me fera pas de mal ...

Il ferme la fenêtre puis il s'en va dans les jardins essayant d'esquiver les chevaliers qui pourraient l'interroger sur son mal de ventre. Les jardin de la cité, un endroit si épanoui, si magnifique. La lueur de la lune dévoile une spectacle éblouissant qu'on ne peut voir que la nuit par un temps clair. Il sourit oubliant tous ces soucis, mais cette perte de mémoire partiel s'envolera lorsque qu'il apercevra Nano. Se qui est chose faite.

Partir maintenant serait fuir sa promesse qu'il a faite à Tsuki, suivre son cœur. Il s'approche de la fontaine, il n'ai que très légèrement habillé, une simple chemise, les cheveux toujours en bataille.
Il arrive en face de Nano.

-Bonsoir.

Il tente de dissimuler sa peur avec un sourire.


Dernière édition par Kazuki le Mer 11 Nov 2009, 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 22:25

*L'elfe admire la lune qui resplendit dans le ciel. Elle ferme les yeux et se laisse bercer par la vent frais. Une voix résonne. Nano ouvre les yeux et voit Kazuki non loin d'elle. Elle sourit et parle de sa douce voix*

- Bonsoir Kazuki !

*Elle se lève et avec la grâce légendaire des elfes, elle s'avance vers lui.*

- J'ai cru comprendre que tu ne te sentais pas bien, est-ce que ca va mieux ? sinon je peux t'aider...


*Nano observe Kazuki, puis semble être attirée par une sensation étrange. Le visage de l'elfe s'illumine d'un large sourire, Elle glisse ses doigts dans la main de Kazuki et l'entraine à travers le vaste jardin.*

- Il faut absolument que tu vois cela ! ça ne se reproduira pas avant l'été prochain !

*L'elfe soulève sa longue robe pour courir plus aisément. Elle entraîne le guerrier à travers les arbres pour atterrir devanr une petite mare. Un spectacle magnifique s'opère devant eux : Des milliers de lucioles volent autour du lac. Des milliers d'étoiles couleur émeraude voltigent dans les airs. L'elfe tend sa main et une luciole se pose sur son doigt. Nano lâche la main de Kazuki et s'approche de la mare. Elle voit ce balai régulièrement mais ne s'en lasse jamais. L'elfe se retourne vers Kazuki avec un large sourire*

- Alors n'est-ce pas magnifique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Dim 08 Nov 2009, 23:06

Si elle savait que s'était, inconsciemment, elle la cause de son mal être. Il ne sait pas si son aide arriverait à le dissiper. Avant qu'il ne dise quoi que se soit, Nano l'entraîne dans le fin fond du jardin. Ils courent tous deux à travers les arbres.

Nano lui avait prit la main, mais il ne se sent pas rougir ni être gêné, au contraire. L'elfe lui montre un endroit, une mare où survole des lucioles resplendissante.

Alors n'est-ce pas magnifique ?

Magnifique ? Oui, il trouve se spectacle des plus beaux ... Mais pas se qu'elle voyait. Nano devant les lucioles. La lumière émise par ces petites bêtes met en valeur le visage de l'elfe. Il se mordille discrètement la lèvre inférieure.

-Oui ... C'est ... Magnifique ...

Kazuki s'avance vers Nano, déterminé par ce sentiment à peine découvert.

-Nano ... Je ...

Il reste figé, une rafale fait disparaître toute les lucioles. Un sifflement long et pénible résonne dans sa tête. Il recule et tombe à genoux hurlant sa douleur.

'Et bien Kazuki ? La panique te prendrait t-il en otage ? C'est ma chance ... De tuer cette elfe !'

Il reconnaît la voix de Lofa, mais que faisait t-il dans son esprit ? Tout devient blanc, comme la dernière fois où il l'a rencontré.

'Lofa que fait-tu ? Retire toi ! J'ai besoin de lui ...'

Lofa lui donne un coup de poing dans le ventre et il l'immobilise en s'asseyant dessus.

'J'aurais espéré que tu tues tout les elfes que tu croises ... Mais je vois que dame nature m'offre une cible de choix ! Je prendrai possession de ton corps ... Et je la tuerais avec tes mains !'

Il disparaît, Lofa est à présent maître du corps de Kazuki. Lofa se lève avec le corps qu'il a volé, mais ses yeux ont changés en vert signe de possession.

-Prêtresse de ses terres et princesse du royaume d'Emeliandre ... Aujourd'hui sera ton dernier ... Prépare toi à mourir ...


Dernière édition par Kazuki le Mer 11 Nov 2009, 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 00:09

*Elle le regarde insouciante, et c'est alors qu'il s'approche d'elle. Il s'adresse a elle en s'approchant de plus en plus. L'elfe bredouille quand tout d'un coup Kazuki s'écroule à terre en hurlant. Nano s'approche de lui et tente de comprendre ce qui lui arrive*

- Kazuki répond moi ! Qu'est ce qu'il se passe !! KAZUKI !

*Elle a beau le secouer, il ne répond pas puis d'un coup il se calme et ouvre les yeux. L'elfe recule d'effroi et observe ce regard d'un vert étrange. Il se relève et porte un regard rempli de haine envers Nano. Il la menace, mais ce n'est pas Kazuki...*

- Qui êtes-vous ? ...comment... comment savez-vous qui je suis !

*Par précaution, elle recule de quelques pas. Elle tente de se calmer car à la moindre alerte, Eldaria le sentirait et pourrait surgir, elle ne veut pas que Kazuki soit blessé. Celui qui a pris possession du guerrier ne semble pas plaisanter, Elle reste en retrait. Si elle sort son épée ou ses cimeterres elle risquerait de le tuer, car Kazuki est sorti sans son épée. Sa forme de nymphe ? c'est la meilleure solution...

En quelques secondes le corps de l'elfe devient bleu clair, ses cheveux de feu virent à l'azur. Elle reste prête à intervenir*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 00:34

Un ricanement des plus lugubre sort de la bouche de Kazuki.

-Lofa ... Ancien habitant d'Emeliandre ... Ou plutôt banni. Vous n'étiez qu'une enfant à cette époque mais je me souviendrais comment vos parents m'ont exilés ...

Il fait quelques pas sur le coté, il marche autour de l'elfe changée en nymphe. Il semble surpris.

-Je comprends pourquoi Dame nature a causée votre rencontre ... Mais sans elle, je ne serais pas devant l'héritière. Qu'importe, tant que ma vengeance soit accomplie.

Il sourit presque ironiquement face à Nano.

-Se fut facile de prendre Kazuki, cet être faible d'esprit et l'absence de cette maudite fée m'arrange énormément. Kazuki ... Plongé dans sa tourmente n'a qu'accentuer les nombres de failles ... Et tu veux que je te dise pourquoi cette tourmente.

Lofa pointe le doigt vers la prêtresse.

-A cause de toi, il s'est rendu faible ... Car il est amoureux de toi ... L'amour rend faible surtout quand il est à sens unique ! Hahahaha !


Dernière édition par Kazuki le Mer 11 Nov 2009, 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 01:12

*L'elfe reste immobile, observant les moindres mouvements de Kazuki*

- Lofa... quelle ironie... Lorsque j'ai croisé pour la première fois Kazuki, il m'a dit que les elfes étaient des monstres à ces yeux...alors que vous êtes vous même un elfe. Vous êtes pitoyable...

*Elle le regarde qui tourne autour d'elle. Il parle beaucoup et semble pour le moment inoffensif*

- Dame Nature à ses raisons que nous ignorons parfois... Au cas ou vous l'auriez oublié à la prochaine fête du printemps, une nouvelle reine doit être couronnée à Eméliandre. Mère Nature m'a fait comprendre que ma place était ici... Ce n'est pas une héritière que vous avez devant vous mais une princesse sans couronne. C'est mon frère qui sera Roi d'Eméliandre... votre vengeance tombe à l'eau !


*Kazuki faible ? loin de là... il a seulement besoin de prendre confiance en lui..Amoureux ? elle semble troublée par cette révélation...*

- Vos veines paroles ne m'atteindront pas ! vous n'avez aucun droit sur lui... Je ne vous permettrai pas de lui faire du mal...


*Sans vouloir en entendre d'avantage, l'elfe de glace envoi un cône de glace sur le corps de Kazuki. Il est alors projeté contre un arbre. Elle envoie à nouveau trois attaques de glace. Elle emprisonne les mains et les pieds de Kazuki contre l'arbre à quelques centimètres du sol. Satisfaite, elle s'approche de lui.*

- Je vais rompre ce lien à présent, si jamais j'entends à nouveau parler de vous, je vous livrerai personnellement votre âme aux dieux.

*L'elfe pose une main sur le front de Kazuki et entame une incantation. Un halo de lumière divine entoure Nano pour renforcer son sortilège*

Mère Nature protège cet humain
Libère le de cette emprise
Banni cet esprit malin
Que le lien qui les unit se brise


*L'invocation mêlée à la puissance divine fait son office, les yeux verts disparaissent et Kazuki semble perdre connaissance. L'elfe reprend sa forme originelle et brise rapidement les liens de glace. Elle attrape le guerrier tant bien que mal et finit à genoux tenant le guerrier contre elle. L'elfe le sonde et ne sent aucune blessure, elle soupir rassurée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 01:40

Kazuki, intérieurement, est emprisonné dans son esprit. Prison crée par Lofa, mais il entend leur conversation.

'Lofa ! Arrête ! Je t'en pris ... Je t'en supplie ...'

Il assiste impuissant à la scène, lofa tâte sur le coté, cherchant désespérément une épée pendant que l'elfe parle. Mais il ne trouve rien. Nano piège le corps de Kazuki contre un arbre. Avant de disparaître, Kazuki sourit. puis sort quelques mots presque sourd.

-Ce ne sont pas de vaines paroles ... A bientôt ...

Lofa réapparaît dans l'esprit de Kazuki.

'Tu n'es pas tombé amoureux de n'importe qui ... Une sacrée magicienne ... Mais si j'avais le Kodaï ... Elle ne serait déjà plus. Dommage.'

Il se relève, complètement éreinté.

'Kodaï ... Voici la véritable nom de l'épée que tu m'as donné ... Mais moi vivant, tu ne toucheras plus Nano ... Jamais.'

Le corps de Lofa disparaît de plus en plus avec l'incantation de Nano

'Nous verrons ... A bientôt ...

Kazuki est enfin libéré de cette maison de verre ... Il ouvre les yeux, Nano l'avait encore sauvé, il se sent bête.

-Pardon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 01:54

*L'elfe tient Kazuki contre elle, attendant qu'il reprenne ses esprits. Il ouvre à nouveau les yeux et cette fois-ci la couleur est normale. L'elfe sourit et sert à nouveau Kazuki contre elle.*

- Ravie de te revoir !

*Elle l'aide à se relever et s'agrippe à son bras. Ils reviennent doucement vers l'entrée du jardin.*

- Pardon ? pourquoi ? Tu n'as rien à te reprocher ... Au contraire... c'est à moi de m'excuser... ma famille est responsable de ce qui s'est passé...

*Elle essaye de croiser le regard de Kazuki mais en vain. Il semble perturbé.*

- Je ne veux pas que cela t'afflige à ce point... Maintenant que tu sais qui je suis vraiment, tu sais aussi que cela fait des années que je suis sur ces terres et mes pouvoirs me permettent de me protéger... et si je n'y arrive pas mes protecteurs accourront en un instant... Tout c'est bien fini c'est ce qui compte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 02:12

-Je ... A cause de moi, je t'ai mise en danger ...

Lofa, il ne croyait pas à tout ça, un simple illusion, un cauchemar ? Mais tout semble réel.

-Tout est fini ...

Il n'en est pas si sûr justement, Il connaît bien les pouvoirs de Lofa, revenir ne serait pas un problème pour lui ...

Ils arrivent tout les deux dans leurs chambres respectifs, Kazuki s'écroule sur son lit, exténué, il n'adresse aucune parole à la fée qui lui tourne autour. Le nuit trépasse, un réveil bien matinal pour ça part. Il se lève et prend Tsuki dans sa main, elle dormait juste à coté de lui.

-Nous allons partir d'ici ... Loin d'ici ...

Tsuki disparait pour aller dans le corps de Kazuki, elle rentre dans sa mémoire, et elle comprit.

-Nano ... Est au courant de ton départ ?

-Bien sûr que non ... Qui sait quand Lofa reviendra ...


Il rassemble ses affaires qui sont en petit nombre puis sort de la chambre sans faire de bruit. Très peu de chevaliers sont matinal, même lui ne l'est pas. Mais il fallait qu'il parte. Après quelques minutes de marche, il sort du château, puis de la Cité. La brume lui servira pour se dissimuler. Il regarde la Cité une dernière fois.

-Désolé Isamu, je n'ai pas su protéger cette Cité, et je ne suis plus capable de le faire ... Adieu, mon ami.

Il se retourne puis marche vers l'inconnu, comme un fantôme.


Dernière édition par Kazuki le Jeu 12 Nov 2009, 00:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 15:05

*Un bruit étrange... comme si quelqu'un tapait à sa fenêtre.L'elfe s'éveille peu à peu. Les faibles rayons du soleil passent au travers des fenêtres. Elle se lève, s'étire et se dirige vers a porte fenêtre. Elle saisit la poignée et voit un oiseau virevolter dans la pièce. Nano sourit*

- Bonjour Zeltan ! tu m'apportes des nouvelles de Danador ?


*L'elfe se met à rire voyant le volatile aux ailes d'argent chanter à tue tête*

- Apparemment oui ! Il serait bon que je lui rende visite ...

*Pour une fois l'elfe s'habille chaudement, la cité de Danador se trouve sur les terres froides. Ce guerrier fut autrefois le bras droit de l'elfe lorsqu'elle était régente de la cité de Lunatic Pandora. Elle avait mainte fois voulu le revoir mais les occasions n'étaient pas propice. Elle saisit la plus chaude cape de sa garde robe et sort de ces appartements. Elle se dirige vers l'écurie et se dirige vers un box ou un bel étalon blanc se repose. L'elfe pose ses mains sur la tête du cheval.*

- Nous allons faire une promenade, veux-tu m'accompagner

*Secouant sa crinière, il tape vigoureusement le sol en signe d'accord. Nano ouvre la porte et monte sur le cheval sans pour autant mettre une selle. Elle accroche ses fines mains à la crinière du cheval et talonne le cheval qui sort au trop de la cité suivit de près par Zeltan. Ils passent tranquillement les portes puis se mettent au galop.

La vitesse grise l'elfe qui se prend au jeu de l'étalon d'aller toujours plus vite. Elle croise des paysans tirant leur charette à l'aide de boeufs, des enfants jouant dans les près, un aventurier au doux halo rouge. Tout d'un coup, l'elfe réalise qu'elle connait ce halo. Elle fait ralentir son cheval quelque mètre plus loin et regarde en direction de ce mystérieux vagabond. Ils porte une cape et semble bien chargé. L'elfe se concentre et visualise l'aura rouge qu'elle avait aperçu. Un air d'incompréhension se lit sur le visage de la magicienne, Kazuki part de la cité ? Elle veut en avoir le coeur net. Cachée sous sa cape, Kazuki passe à côté d'elle sans lui porter le moindre intérêt. Nano le regarde passer et tente de l'interpellé.*

- sais-tu où tu vas ?

*Kazuki ne daigne pas répondre. Nano descend du cheval et talonne Kazuki.*

- Si tu t'en veux pour hier, je t'ai dis que cela n'en vallait pas la peine ! Mes pouvoirs sont plus grands que ce que tu peux imaginer ! Kazuki arrête toi !

*L'elfe prend sa forme de nymphe et crée un large mur de glace barrant la route. Elle se précipite vers lui et tente de le retenir symboliquement en posant une main sur son torse. Nano reprend sa couleur originelle et parle d'une voix réconfortante.*

- Ne crois pas être le seul à avoir un fardeau à porter ... Lofa t'a révélé qui je suis mais il ne sait pas pourquoi j'ai refusé de suivre mon destin. Je porte en moi un esprit de glace ce qui me rend dangereuse. Le chaos ne cesse de me charmer afin que je rejoigne sa cause et leur résister n'est pas une mince affaire... Comment puis-je devenir reine si je suis capable de détruire mon propre peuple ? ... Tu n'es pas une menace pour moi et non plus pour cette cité ! je veillerai à cela ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 16:09

Il marche sans s'arrêter, regardant avec mélancolie les enfant joués et les divers marchant qui commence à préparer leur étalage pour la journée. Habillé d'une lourde cape, encapuchonné pour qu'on ne le reconnaisse pas. Il semble si déprimé de partir, mais pour le bien de Nano ... Il ne devait pas rester. Il entend un cheval arrivé derrière, il se place sur le coté pour laisse passer un cheval d'une blancheur éclatante, il lève les yeux et il reconnais la chevelure flamboyante de Nano qui l'a aussi reconnue. Raté pour le départ sans les adieux.

Il reste silencieux aux paroles de Nano, Kazuki reprend sa marche mais Nano le suit de près. Un doux vent frais vient enlever sa capuche, et mur de glace apparaît juste devant lui, barrant sa route. Il soupire et se retourne vers l'elfe.

-Je ne doute pas de ta puissance, Nano ... Je doute de la mienne, qui sait qu'un jour Lofa reprenne possession de mon corps et qu'il te mette en danger encore une fois ... Je ne le supporterais pas.

Il prend la main de Nano qui se trouve sur son torse puis l'enlève, il s'approche du mur de glace et le touche avec sa main.

-J'ai toujours su que ton cœur était entravé par un mur de glace, comme celui là ... Sans doute grâce à Tsuki ... Je n'y avais jamais prêter attention car, pour moi, tu étais qu'un maître, un mentor. Mais depuis peu, je doute, je te vois différemment comme une femme, l'incarnation de la finesse, de la grâce. Mais Tsuki m'a ouvert les yeux ... Et le cœur ...

Ces cheveux deviennent rouge flamboyant ainsi que ses yeux, il était déterminé. Dans un hurlement à déchirer les nuages, il frappe de pleine force la mur avec un poing en feu, le mur se brise sous l'impact, les éclats de glace tombent par milliers à terre, la brume se lève avec un fin rayon de soleil , le sol miroite. Kazuki reste tel quel, figé, toujours dos à Nano.

-Les paroles dites par Lofa proviennent de mon cœur ... Un sentiment naquit au fond de moi, mais je ne me suis pas rendu compte de ça ... Il est sans doute trop tard pour te le dire, mais laisse moi encore quelques instants pour te le dire ...

Il se retourne, chevelure de même couleur qu'elle. Il s'avance vers elle puis s'arrête juste devant l'elfe.

-Je t'aime ... Au plus profond de moi ... Je veux rester à tes cotés pour toujours ... Mais se ne sont que des espoirs idiots, mais maintenant ... Je peux partir l'esprit tranquille.

Il lui sourit puis il commence à partir doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 17:23

*Elle soupir*

- Il ne m'arrivera rien, ma nymphe est capable d'apparaitre si je suis en danger.. il en va de même pour mes trois protecteur... Je sais que je suis parfois inconsciente du danger mais pas au point de risquer ma vie... Si c'est pour cela que tu pars alors c'est une mauvaise raison...

*Elle le voit toucher le mur de glace, Ses paroles sont étrangement froides et peut être même blessantes... mais au fond il n'a pas tort... on a souvent reproché à l'elfe d'être trop mystérieuse, mais elle ne pouvait révéler le fardeau qu'elle portait de peur qu'on la rejette.*

- Ce n'est pas mon intention de paraître ainsi... il est vrai que je n'ouvre pas mon coeur si facilement je suis consciente... J'ai eu autrefois la chance de rencontrer mon âme soeur, mais je n'ai pas su le protéger et je l'ai perdu. Je ne voulais plus revivre ça. C'est peut être égoïste mais c'est au delà de mes forces...

*Elle le regarde, toujours tourné à elle. Lofa avait donc dit vrai.. L'elfe semble désemparer, est-elle capable de ressentir la même chose ? Perdue dans ses pensées elle le voit tout d'un coup venir vers elle et lui avouer ce qu'il gardait au fond de lui. Aucun mot ne sort, elle sent ses mains devenir moites. Elle le voit s'en aller mais son esprit reste perdu... la Griffe Funeste ne peut perdre un chevalier comme lui... en fait elle n'aimerait pas être la cause de son départ... Elle veut le retenir mais peut-elle lui offrir ce qu'il souhaite ? ... rien n'est moins sur... D'une voix basse elle murmure*

- Je suis désolée... ce n'est pas idiot que de ressentir des sentiments... je t'envie en fait. Mon coeur..mon coeur n'est plus habitué à ressentir de telles émotions... je ne suis pas sure de pouvoir ressentir autant de chose que toi... mais je ... je ne veux pas que tu partes...

*Ce guerrier la fascinait. Son coeur pure, cet volonté à toujours allez plus loin, un regard déterminé... Elle aime sa compagnie c'est certain... mais elle ne s'est jamais demandée si cela allait plus loin ! mais peut être est-ce trop tard... Elle regarde Zeltan et sourit tristement*

- Désolée Zeltan, je viendrai voir ton maître un autre jour avant que les premiers flocons ne tombent c'est promis !

*L'oiseau s'envole au loin, l'elfe retourne vers l'étalon et marche à côté de lui en direction de la cité. Nano sait qu'elle est souvent fermée à tout sentiment... mais là ce départ la chagrine vraiment. Elle ne sait comment le retenir car au fond elle ne sait si elle peut s'ouvrir à de tels sentiments... Aucune promesse ne peut être faite et elle ne peut obliger Kazuki à revenir sans certitude à ce sujet.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 17:51

Perdu, complètement déboussolé dans son esprit. Il veut partir, loin d'elle. Marché jusqu'à l'infini ... Mais le veut-il vraiment ? Il ne sait pas, il hésite, il doute. Après les paroles de Nano, Kazuki arrête son avancé, son cœur saigne et pleure. Il lève la tête vers le ciel.

-J'ai été entraîné pendant toute ces années dans le seul et unique but de tuer tes frères ... Tu devrais me détester. Si tu le fais, je ne t'en voudrais pas ... J'aimerai partir, avoir un nouveau départ ... Mais ...

Il lâche ses bagages au sol, puis d'un vif mouvement, il enlace Nano par derrière. Délicatement, il plaque le dos de l'elfe contre son torse bouillant.

- ... Je n'arrive pas à partir ... Je veux être avec toi, malgré ta véritable identité ... Je ne suis point aussi fort que toi, ni un tel grade dans cette société ... Je ne suis qu'un roturier qui aspire à être chevalier ... Seulement ...

Il pose se tête sur son épaule frêle.

- ... Laisse moi briser cette glace qui émane de ton cœur et qui te fait souffrir ... laisse moi rester avec toi .... Si le danger te guète et qui provient de moi ... Libère Tsuki et n'hésite pas à me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 18:50

*Elle entend les paroles de Kazuki*

- Tu n'y es pour rien ... Lofa t'a utilisé pour se venger de mes parents... Les elfes ne sont pas des monstres comme il t'a fait croire... tu n'as rien à te reprocher..

*Tout d'un coup elle sent quelque chose la retenir, Les bras de Kazuki passent de chaque côté de son corps et l'enlace. Surprise, elle reste figée.*

- Peut importe d'où tu viens, seules tes convictions font de toi un chevalier honorable...

* Elle sent le visage du guerrier se poser sur son épaule. Elle sent ses joues rougirent. D'un coup l'effroi la saisit. Elle se retourne vivement et le regarde droit dans les yeux, furieuse *

- je serai incapable de commettre un tel acte ! Tu as été mon apprenti, tu devrais savoir mieux que quiconque que je protège la vie... Je ne serai pas digne d'être une prêtresse si je m'abaisse à ce genre d'acte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 19:46

Elle s'échappe de l'étreinte du guerrier. Malgré qu'elle essaye d'être furieuse, son visage est toujours aussi doux. Il sourit.

-Comprends-tu pourquoi je ne souhaite pas te voir en danger par ma faute ? ... J'ai trouvé une solution, mais elle me paraît impossible ... Devoir te quitter, je n'y arrive pas.

Il soupire comme à l'accoutumer, puis Kazuki la regarde droit dans les yeux, un regard déterminé.

-Je connais ce sentiment que depuis très peu de temps, mais ... Je sais se que mon cœur désire ...

Il part reprendre ses affaires et monte sur le cheval blanc puis il tend la main à Nano.

-Rentrons ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   Lun 09 Nov 2009, 20:02

*Elle veut répliquer, mais elle finit par comprendre... il veut la protéger à sa façon. Elle a honte d'elle, ce n'est pas son genre de s'énerver, mais il faut croire qu'elle tient à le protéger elle aussi.

Nano voit Kazuki prendre ses affaires et monter sur le cheval. Finalement il décide de partir ? Elle ne lui en veut pas, elle même ne se reconnait pas.

Une main lui est tendu, la prêtresse regarde Kazuki qui semble bien décidé à rester. Elle glisse sa fine main dans celle du guerrier et monte derrière lui et passe ses mains autour de la taille de Kazuki. Elle approche son visage de l'oreille du guerrier et murmure timidement*

- oui... rentrons....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le vent murmure...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le vent murmure...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Ou et Quand le vent
» Quand le vent joue des siennes... [Rainer]
» Quand le vent souffle trop fort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: