La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les premières onces de folie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Les premières onces de folie.   Sam 14 Nov 2009, 13:05

Encore une fois, l’éternelle damnée ne parvient pas à dormir. Elle regarde son concubin : il dort, paisiblement ?, dans notre cercueil. Je me lève doucement, tentant de ne pas y arriver … Ne dormant pas ou peu, j’avais attrapé une certaine dextérité à cet échappatoire discret, je ne devais pas le tourmenter davantage qu’il ne l’était, je savais qu’il doutait toujours du bien fondé de ma transformation. Je sortis du caveau et j’arrivai dans un petit salon où je tirai doucement le rideau. À ce moindre contact, ma main se fait hurlante, je dévie ma main.

Je m’assied sur un fauteuil, contractant plusieurs fois ma main : j’étais faible et désireuse. Je ne parvenais pas encore à chasser, je n’y arrivais pas mais le manque cruel de ce que j’avais toujours raffolé me rendait … différente … chancelante par moment.

Je pris ma vieille dague et je perçai mon avant-bras, me rassasiant inutilement de mon propre sang. Mon œil mort laissait du sang s’écouler, étais-ce un appel de mon corps ? Un appel à l’aide ? Fatiguée, je me relève, redressant mes cheveux. J’avais acquis trop de fierté pour demander de l’aide : Isamu et Nano avaient eux-mêmes leur problème. Le premier, je devais le convaincre qu’il n’avait pas commit d’erreur, la deuxième, c’était à moi de la protéger même si elle était loin pour le moment. Sans doute avait elle décidée de partir sans moi : l’église n’aimerait sans doute pas voir l’une des siennes s’entourer d’un être maudit …

Tu te glissas lentement dans la bibliothèque, poursuivant tes propres recherches pour étancher ta soif et gagner toujours plus en puissance.


- J’ai du mal …

Elle prend un lourd bouquin et commence à le lire dans un coin faiblement illuminé, mais c’était assez pour elle. Son œil était adapté au noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Dim 15 Nov 2009, 04:41

Ces mains le font souffrir, son corps incarne un fatigue chronique. A force de tenir son épée, les mains de Kazuki est envahit par les rougeurs et autres ampoules. Jour et nuit, il n'arrête pas de s'entraîner, pour acquérir une puissance à défier les dieux. Un objectif bien futile, impossible. Mais Nano se bat contre eux ... Il se sent inutile.

-Il doit bien avoir un autre moyen pour que les dieux laissent Nano ...

Dans la clairière, il a abandonné de tenir son sabre tellement la peau est à nue. Il réfléchit, il pense. Il range son arme pour la journée. Le guerrier s'assoit pour avoir une meilleur réflexion.

-Peut-être que dans la bibliothèque je peux en savoir plus sur ce pouvoir.

En pleine après midi, il reviens dans la cité, toujours l'esprit tourné vers elle. Terrifié à l'idée de la perdre. Il avance dans les rayonnages de la bibliothèque. Il tombe sur un ouvrage 'Le retour à la vie' . Kazuki voulait en savoir plus, si les choses devait mal tourné. Si c'est le cas, il ne laissera pas Nano à son sort qui est déjà tracé. Il ne pourrait jamais l'accepter.

Il prend le volume et il s'en va s'asseoir dans un fauteuil du salon. Les rideaux sont étrangement fermés, les autres sont peut-être sortie, il les laisse tel quel. Il pointe le doigt vers les braise restante d'hier pour les allumer, une petite lueur désenchante l'ombre qui s'était approprié la pièce. Il ouvre le bouquin et il commence à lire, mais, il se sent observer, peut-être une simple impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 16:46

La nouvelle chaleur et l'élan de luminosité me dérangea, je referma délicatement mon livre et je me leva de mon fauteuil : j'étais discrète et le peu de bruit que je faisais était camouflé par la concentration qu'il mettait en sa lecture. Ma main gauche caressa ses cheveux de ce coté, alors qu'il tourna instinctivement la tête vers là, ma main droite tenait un coupe-papier dont un coté était aiguisé aussi finement qu'une lame de rasoir et elle passa doucement contre sa gorge.

- Si j'étais toi, je n'éterniserai pas cette lecture ... Je ne sais pas pourquoi ni pour qui tu as besoin de cette ouvrage mais tu ne devrais pas l'avoir, mortel.

Sa langue caressait vivement sa canine à tel point qu'elle saignait mais elle n'y fit guère attention. Elle souffla doucement dans sa nuque.

- "Le retour à la vie". Faire revenir les gens des ténèbres à la lumière ... Ici on est dans les ténèbres ... Quelle ironie de lire un telle livre à la lueur d'un feu, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 18:10

Le silence devient oppressant, l'observatrice s'annonce, mais pas comme il se doit. Un léger frisson lui parcourt le dos en sentant le froid de la lame sur sa gorge. Un Assassin ? Un tueur ? Une voix vient le troublé, elle ne lui semble pas inconnue. Kazuki se tourne lentement et aperçoit le visage Eldaria ... Mais bizarrement, il ne semble pas rassuré, Ils ne se sont jamais vraiment parlé, de simple salutation ...

-Je ...

Un souffle caresse sa nuque, son visage se crispe aspirant la peur ... Sauf qu'il avait déjà peur, pour une certaine personne. La fuite n'est pas possible, sa vie est être les mains du vampire. Que devait-il faire ? A part effectuer l'ordre d'Eldaria ... Rien.

Il referme le livre doucement.

-Je n'ai eu le temps que de lire le prélude ... Mais je pense que tu as raison ... Je ne suis qu'un mortel ... Un humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 18:43

Tu caresses une dernière fois les cheveux de l'humain et tu prends le livre. Remettant le coupe-papier dans tes affaires. Lentement, tu t'éloignes de lui ne le quittant pas de l'œil.

- Idiot. Que pensais tu faire en arpentant le chemin dangereux de ce genre de connaissance maudite !? Ta sœur est morte ou un truc du genre ? Et alors, ça ne te concerne en rien, le destin a choisit de faire ainsi alors laisse le faire.

Tu n'y peux rien, mais ton sang coule encore dans ta bouche, ça serait presque bon si c'était suffisant mais ça ne l'était pas ... ça ne l'était pas ! Tu as besoin de sang, n'est-ce pas ? Mais tu sais que maintenant en prendre à quelqu'un c'est le tuer. Tu sais également que ton innocence passé ne rattrapera pas tes crimes. Tu fronces les sourcils, tu es contrariée mais tu tentes de dégager ces vilaines pensées de ta tête pour sermonner au mieux le mortel.

- Réponds moi ... je suis fatiguée ... je vais aller dormir après cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 19:16

Le destin, mais qu'est ce que le destin ? Il ne le sait. Kazuki se lève délicatement du fauteuil et regarde le feu avec dédain. Sans la regarder, il prend la parole ...

-Le destin ... Je n'accepte pas le destin d'une certaine personne qui peut basculer part le refus de personnes ignorante.

Il sert les poins furieusement contre lui même, impuissant ... Beaucoup trop. La douleur vive de ses mains blessées signifie qu'il est bel et bien vivant.

-Est ce que la destiné s'arrête après la mort ? Personne le sait. Même si je devrais être maudit, je changerai son destin ... Parce que nous sommes liés par celui-ci.

Il se retourne vers Eldaria, les yeux d'une lueur en feu.

-Je le ferai, parce que c'est ma volonté ... Mortel ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 20:19

- Ou personne ne veut le dire ... Tu changeras son destin, dis-tu ? Et j'aimerais savoir de qui tu parles car si tu veux sauver les gens morts, il faudra trouver autre chose que cette ouvrage. Tu parles d'être maudit mais tu ne sais pas ce que c'est.

Elle rehausse une mèche de cheveux.

- La volonté ne joue pas dans tout ça ... Enfin si mais la volonté céleste seule compte.

Elle se met à genoux et caresse son épaule. Elle commence à avoir du mal à se contenir : il suffirait que ce soir elle sorte et qu'elle chasse et tout irait pour le mieux. Mais au fond, si elle tuait un assassin, quelle serait la différence entre elle et lui ? Tout comme lui, ne tuerait elle pas un être vivant ? Elle était anxieuse.

- Je ne t'aiderais pas, pire, je nuirais tes recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mar 17 Nov 2009, 22:28

D'un coté, il est maudit ... Par la faiblesse. Mais il devait devenir plus fort pour pallier à cette malédiction. Ce n'est pas comme être un vampire. Il regarde Eldaria toujours avec ses même yeux.

-Je trouverai un autre moyen pour changer son destin ... Il est vrai que je ne connais pas la véritable signification d'être maudit. Imagine qu'Isamu soit entre le vie et la mort ... Ne chercherai-tu pas un moyen pour le sauver ?

Il baisse le regard.

-Je sais que cette personne ne souhaiterai pas que je touche à cette magie occulte ... Malgré tout ...

Il se redresse et fronce les sourcils.

-Je la sauverai de sa destiné ... Qu'importe si tu nuis à mes recherches, j'irais jusqu'à défier les dieux ... Parce qu'elle mérite de vivre ... Nano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mer 18 Nov 2009, 14:36

Le bouquin tombe au sol, défonçant sa reliure et pliant certaines pages. Elle s'avance vers lui, cette fois elle fait claquer ses talons sur chaque des dalles couvrant la distance entre les deux personnes. Je dégage l'une de ses mèche et je caresse son visage de ma main droite : mon pousse souligne son œil alors que mes autres doigts couvrent sa tempe. Il peut sentir toute la tension qui passe dans cette main où chaleur a été abandonné depuis longtemps.

- J'aurais presque pu trouver cela amusant si je n'étais pas aussi fatiguée. Pour qui te prends tu à comparer la relation qui existe entre Isamu et moi-même et celle que tu pourrais avoir avec Nano !? Tu penses franchement que je vais y croire !? Tu penses franchement que je vais accepter qu'un être comme toi fasse la même chose que moi ?

Son œil rose était très terne, colérique.

- Tu veux la sauver de sa destinée !? Quelle blague ! Si quelqu'un peut la sauver de quelques choses, c'est moi ! Car je suis sa protectrice, alors ne viens pas tenter de me mettre de coté ... Ce qu'elle fait, elle le fait en son âme et conscience et ira jusqu'au bout de ses convictions ! Et je ne te laisserais pas l'empêcher. Tu te fiches d'être maudit mais on dirait que ça t'importe peu l'avis de Nano et tu veux me faire croire que tu es prêt à tout pour elle !? Tu n'es qu'un idiot ! Et je ne laisserai pas un idiot bafouer l'honneur de Nano. Si tu l'aimes réellement, attends la sagement, aies foi en elle avant d'apprendre des choses qui dépasse l'entendement des êtres et même des Dieux. Ils n'ont pas laissé ça à porter de tous le monde et il y a bien une raison ...

Elle ne mâchais pas ses mots, elle était sûre d'elle.

- Maintenant, tu vas patiemment l'attendre sinon à son retour, je devrais lui annoncer la mort de son hypothétique, bien que je n'y croie pas, compagnon de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   Mer 18 Nov 2009, 15:21

Le livre tombant, crée un bruit sourd qui brise se silence pesant. Eldaria s'approche doucement de Kazuki, claquant ses talons sur le sol, le son résonne à travers la pièce. Elle s'arrête et passe ces mains autour du visage du guerrier.

--Toi seul peut le croire ou pas, je ne suis là pour te forcer l'esprit.

La tension monte d'un cran, Des menaces ? Il n'en sait trop rien, mais répondre à des menaces ne feront qu'engendrer d'autres menaces jusqu'à l'acte de violence, chose qu'il ne désire pas.

-A-t-on besoin de devenir protecteur pour protéger quelqu'un ? ... Attendre ...

Il n'en pouvait plus de le faire. Il regarde Eldaria, dans les yeux.

-Nano sourit constamment. chaque matin, chaque jour de pluie ... Tout le temps, mais était-ce vraiment elle ? Non, elle se cachait derrière une façade, un mur de glace crée par la solitude, la tristesse ... Ne l'as-tu jamais senti ?

Il enlève les mains d'Eldaria délicatement et recule de quelque pas.

-Je l'aime, je ne t'oblige pas à me croire et a vrai dire ... Je me contre fiche que tu ne le crois pas ... Tu n'auras pas le plaisir d'avoir ma mort sur la conscience, je continuerai à vivre quoi qu'il m'en coûte, pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les premières onces de folie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premières onces de folie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: