La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Craintes nocturnes

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Craintes nocturnes   Mer 18 Nov 2009, 15:40

Il fait nuit, je suis en éveil forcément, je m’assois sur la balustrade. Ma longue robe pend des deux cotés. Il n’y a rien à dire depuis que j’étais une éternelle, j’étais devenue réellement belle. Lentement je passai mes doigts dans mes cheveux, les défaisant. Lentement ils tombent dans mon dos et rejoignent le sol du balcon. Je caresse lentement le travaille effectuer, aucune échardes ne s’enfoncent dans mes doigts, c’était vraiment bien fait. Je n’avais pas vu Isamu, il était partit chassez, sans doute.

D’un coup, je sautai dans le vide et j’atterris quelques mètres plus bas, en face de la fontaine. Ma réception avait été gracieuse, autrefois, je me serais broyer les jambes. Ma main vient doucement arpenter l’eau, je m’étais lentement familiarisée à cet élément que je haïssais tant.

………

Ton regard se croise dans le reflet de l’eau. Tu as définitivement changée, et tu ne pourras plus jamais venir en arrière. Mais cela ne te dérange pas : tu aimes réellement Isamu et tu peux enfin protéger Nano de façon bien plus convaincante. Mais avait elle vraiment besoin de toi ? Ne t’avait elle pas justement prise à ses cotés à causes de tes pitreries puériles ? Au fond tu doutes, en réalité, tu aimerais douter mais tu es sûre que c’est pour ça. La protéger de quoi ? Tu en serais incapable et même si tu l’étais, d’autres seraient

Tu prends une profonde inspiration, tenant tes mains l’une dans l’autre et puis tu regardes le domaine qui t’entourent : tu le connaissais depuis si longtemps et en même temps depuis peu. Tu ne parvenais plus à te souvenir d’avant … tes souvenirs d’enfance s’effritent un à un. En soit, cela ne te dérange pas, en fait tu t’en fiches mais tu as peur … Peur de ce que tu te souviens … Lorsque tu te remémore le meurtre de tes parents, tu ne vois plus le visage de ta mère. Non, tu vois celui de Nano, tu ne sais pas ce que cela signifie : est-ce que cela veut dire qu’au fond, celle qui t’a le mieux éduquée était cette prêtresse ou alors cela signifiait il que tu seras pour Nano ce que tu fus pour ta mère : son assassin. Cette pensée t’affole, tu as bon servir ton visage en eau, l’image ne disparaît pas.

Actuellement, elle doit dormir aux cotés de Kazuki à moins que le mortel soit encore parti s’entraîner. Elle doit être en sécurité ici, et peut être que tu ferrais mieux d’être loin d’elle. Tu vas les inquiéter en partant sans prévenir mais tu n’en peux plus d’être tourmenter et tu as envie de retourner dans ton village d’enfance. Lentement, je rentre dans le château, je dois préparer mes affaires et décider mon voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   Mer 18 Nov 2009, 16:19

*Cela faisait quelques jours seulement que l'elfe était retournée chez elle. Le sommeil tardait souvent à venir... elle avait eu si peur, que sa soif de vivre est devenu intense. La nuit est déjà couchée depuis un moment, Isamu doit certainement être dans la bibliothèque à peaufiner sa tactique pour le prochain duel de cartes... En attendant, Nano va profiter du jardin pour jouer un air de flûte. Elle saisit son ocarina et sort de sa chambre, elle descend le grand escalier puis se dirige le jardin.

Elle croise Eldaria qui semble soucieuse au premier abord, mais en fait son esprit semble perdu... Nano passe son bras autour de celui de sa protectrice et lui fait faire demi tour pour se promener ensemble.*

- Cette cité est si calme le soir, mais je ressens chaque être dans ce château et finalement nous ne sommes pas si seul que ça.

*Elle sourit, apaisée enfin d'avoir retrouvé une sérénité. L'elfe regarde Eldaria, elle semble hésitante... Nano n'est pas rassurée. Elle continue de parler*

- Certaine fois je doute de ce que je fais.... en fait souvent.... J'ai décidé de ramener Isamu à la vie en me disant que cela n'impliquerait que moi, à cette époque l'Eglise était mon refuge et la solitude ma compagne. Je n'avais pas imaginé que cela puisse affecter qui que ce soit. Je m'étais trompée...


*L'elfe s'arrête quelques instants honteuse mais elle voulait qu'Eldaria le sache*

- Certains événements sont inéluctables, je suis persuadée que Mère Nature savait que j'allais tenter une dernière chose avant de quitter ces terres car c'était ce que j'avais prévu. Ramener Isamu et offrir à ces terres la renaissance d'un clan du bien et laisser ses terres entre les mains de chevaliers dignes de ce nom. J'avais déjà tout prévu....

*Elle sourit, l'elfe voulait partir de ces terres, retourner dans sa cité natale et reprendre la vie ou elle l'avait laissée... prendre la succession de ses parents.*

- Je crois que ma destinée est liée aux Terres d'Argent... je viens à peine de le comprendre. Je ne peux partir car Mère Nature a su m'entourer, peut être qu'il y a quelque chose que je dois accomplir... C'est assez flou encore et peut être trop tôt. J'ai eu peur... je me suis rendue compte que depuis peu des êtres m'étaient chers, au point de ne pas lâcher la discussion...


*L'elfe se met face à Eldaria et observe sa protectrice*

- Je sens ton aura troublée, qu'il y a-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   Sam 21 Nov 2009, 13:29

Tu l'écoutes, silencieuse, pourquoi devais tu tomber sur elle maintenant ? Aurais tu la force de lui dire ? Tu baisses le regard, et tu t'avances vers elle, te laissant enlacer par ses bras. Tu te sens vraiment bête, tu retiens tes larmes pour ne pas affecter davantage ta protégée.

- Nano ... j'ai peur ... Je n'arrive plus à dormir et quand je dors, je fais des cauchemars. Cauchemars où tu es ma mère, mère que je tues ... Tu sais ... Gamine, je n'avais pas conscience des crimes que je commettais mais ... mais maintenant, je le sais, j'ai perdu l'innocence ... Je ne suis qu'une meurtrière et ça, rien ne changera.

Tu t'arrêtes de parler un instant, toujours bloquée contre Nano qui ne t'avait jamais vu avec tes cheveux détachés. Enfant, tes cheveux t'arrivèrent au niveau des épaules mais lors de ta transformation, tu fis un bond de tant d'années en avant que tes cheveux frottaient à présent le sol, c'est pourquoi tu les attachais : ce n'était pas réellement pratique mais tu te refusait de modifier le corps que t'avait offert Isamu, tu ne te couperais jamais tes cheveux.

- Je n'arrive pas à chasser ... mais ... mon corps réclame du sang, si je lui obéis, je deviendrai une tueuse sanguinaire, aussi infâme fut ma victime. Si je ne lui obéis pas, je vais m'encrer encore plus dans la démence. Je ne veux pas devenir un obstacle sur ta route. J'ai juré de te protéger. Je te protégerai de toi si il faut, mais aussi de moi ...

Tu mords ta lèvre, une goutte perle.

- Je pense que je vais rejoindre mon village natal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   Sam 21 Nov 2009, 15:42

*L'elfe voit Eldaria se jeter dans ses bras. Le coeur de sa protectrice s'ouvre et se confie. Ses peurs, ses craintes, ses sommeils hantés par de terribles cauchemars ... Nano la sert tout contre elle, caressant de ses fines mains la longue chevelure d'ébène. D'une douce voix elle tente de la rassurer*

- Nos rêves ne sont que des symboles.. parfois de nos envies, de nos craintes, de nos peurs les plus profondes ou des rêves prémonitoires. Je pense que le fait que tu me vois comme une mère est lié à notre rencontre... Je voulais te protéger je ressentais ce besoin et c'est ce que ton rêve traduit. J'ai la fâcheuse habitude de prendre soin des autres et plus particulièrement de mes protecteurs...

*Elle sourit*

- Ta transformation a changé beaucoup de choses en toi... Je ne connais le monde des vampires que part ce que j'en ai lu ou lorsque j'observe l'aura d'Isamu. Votre monde me semble si torturé que j'ai eu peur lorsque tu étais devenue une vampire à ton tour. Je suis désolée de m'être emportée, mais j'avais peur pour ma protectrice.


*La prêtresse caresse la joue de sa protectrice*

- La vie est faite de contradiction, entre ce que nous croyons, ce que nous sommes et notre morale. Je suis une elfe vouant un culte à Mère Nature et pourtant je vide ses arbres pour pouvoir me nourrir ou juste par gourmandise.. c'est irrespectueux d'agir ainsi, j'en suis consciente. Elle m'a fait don de la magie à ma naissance voulant faire de moi une prêtresse pour protéger ma ville natale.. au lieu de ça je reste sur les terres d'argent et acquis en côtoyant le mal des pouvoirs qui pourraient détruire tout ce qui m'entoure en un instant...trouver son équilibre n'est pas évident surtout lorsqu'on rentre dans un monde qui n'était pas le notre. Cette nouvelle vie qui s'offre à toi doit aussi trouver son équilibre.

*Elle resserre l'étreinte et dépose un baiser sur la tête d' Eldaria*

- Ta conscience s'est éveillée et cherche des réponses pour trouver cette harmonie. Tes cauchemars sont le reflet de cette incertitude... Ton esprit doit comprendre que tu as changé, mais aussi ton pouvoir... Ton aura a changé, elle est beaucoup plus puissante que tu ne le crois ! tu dois te nourrir cela va de soit mais à toi de choisir ce que tu souhaites ! Nous les elfes ne pouvons manger de la... viande... car ces animaux sont nos amis et sont doués de conscience... les tuer serait abominable pour nous... Ce dilemme ressemble au tiens...

*Elle sourit *

- Isamu s'en prend aux lapins dernièrement .... c'est peut être pour ca qu'autant de civet son servis aux repas ces temps si ...

*Elle regarde sa protectrice et lui sourit*

- S'en prendre aux gredins, je ne trouve pas que cela soit un geste si bas... ils font enfin face au mal qu'ils rependent et cela protège leur future victime...Quant aux animaux.. je suis la seule elfe dans cette cité, donc la seule à ne pas pouvoir manger de tels aliments, alors je pense que les carnivores trouveront leur bonheur... La vie est faite de compromis... manger pour pouvoir se battre, manger pour pouvoir protéger les autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   Ven 27 Nov 2009, 18:18

Tu te contentes de rester un long moment contre Nano, elle peut sentir un liquide couler contre elle : ce sont des larmes. L’éternelle damnée pleure. Puis elle se redresse, faisant passer ses cheveux devant ses épaules.

- Pardonne moi … je me suis laissée emporter par mes émotions. Cela ne se reproduira plus … Des lapins, dis-tu ? Non, désolée, je ne conçois pas le fait de m’attaquer à des êtres vivants et innocents. Je m’attaquerai donc à des êtes pourris et vicié par le mal, et je prendrai ma décision si mes rêves persistent.

Elle vient doucement se caresser l’œil crevé. Et elle a un haussement d’épaule accompagné d’un rire ironique.

- C’est marrant : je pense que je suis une des rares personnes regardant le monde sous les ténèbres et peut-être la seule à le voir de gauche …

Lentement elle tire sur ses gants et regarde sa protégée.

- Ah … Je vais encore devenir plus forte … Mon corps devrait supporter un rude entraînement maintenant … Ainsi peut être ne te sentiras plus obligée de me protéger mais, au contraire, te sentiras tu sereine en ma présence car en sécurité.

Elle fais demi-tour puis s’arrête pour se tourner à nouveau, c'était difficile pour elle de comprendre d'où lui venait tant d'orgueil.

- Euh … oui, ça ne me dérange pas de faire cette ballade en fait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   Lun 30 Nov 2009, 16:56

*L'elfe la regarde compatissante*

- Que l'on protecteur ou protégé, nous avons tous des doutes. Sur le chemin à prendre, les choix à faire ... cela n'épargne personne ! Alors puisque je ne peux te protéger car c'est ton rôle envers moi alors permet moi d'être ta confidente....

*Nano observe Eldaria, elle a tant changé en si peu de temps. Malgré ses doutes, il émane une nouvelle force de la vampire, un charisme aussi et une assurance. L'elfe est fière de sa protectrice et de sa volonté à faire de son mieux.*

- oui j'ai cru entendre qu'un certain ange serait ton mentor... un excellent choix !


*Elle sourit*

- Il ne faut pas croire que les oreilles pointues des elfes servent seulement à décorer !


*Nano se met à rire et voit Eldaria qui finalement accepte une petite balade nocturne. L'elfe se met à côté d'elle et passe son bras autour de celui de sa protectrice. De sa douce voix elle murmure*

- Ton aura est de plus en plus forte, et pour ma part je me sens de plus en plus en sécurité en te sachant près de moi... Après en ce qui concerne tes besoins, sache que dans le bar de la cité, il y a toujours des bouteilles de sang conservées au frais... d'ailleurs cela me fait penser que je devrai faire une bouteille spéciale pour Isamu...

*Les demoiselles marchent dans le jardin en suivant les pierres plates au sol. L'elfe voit un viel arbre au loin qui semble dépérir*

- Cet arbre est aussi vieux que cette cité... mais il est en piteux état... il serait bon de l'aider à passer l'hiver, qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Craintes nocturnes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Craintes nocturnes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combats nocturnes
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» Comment affronter ses pires craintes [Lila]
» Apprentissages Nocturnes
» Mario Andresol propose des patrouillles nocturnes spéclalisées contre le crime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: