La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éveil

Aller en bas 
AuteurMessage
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: L'éveil   Ven 08 Jan 2010, 11:11

Eldaria se réveilla en ouvrant les deux yeux ce jour là, elle était effacée ces derniers temps : elle était entrée dans un sommeil profond. Elle sentit son corps l’abandonner : sa tête tournait puis tout cela revient à la normal. Tremblante d’excitation, elle vient voiler son œil gauche de sa main mais, pour la première fois depuis si longtemps, elle ne fut pas atteinte de cécité : son œil droit balayait la pièce. Elle se mit à rire de joie puis elle se retourna prestement vers Isamu :

- Isaa … Isamu ?

Son amour ne dormait pas à ses cotés, fut-il lassé par le sommeil de celle qui est sienne ? Elle se dirigea vers une salle de propreté et se regarda dans le miroir pour ne rien y voir : son sourire s’élargit.

- Je suis … enfin … enfin … enfin … enfin …

Elle tomba à genoux, pleurant de joie et se relevant avec un air plus que hautain.

- Enfin parfaite … Elle regarda ses mains qui avaient des spasmes d’excitations. A cela, tomba une longue mèche de cheveux devant elle. Ce qui fut autre fois un noir ébène était devenu un rouge sanguin.

Elle se regarda de la tête au pied, faisant glisser de petite particules magiques avant de s’arrêter, froide et carnassière.

- Pourquoi ? Pourquoi devrais-je refouler mes instincts plus longtemps ? Pourquoi ? J’ai envie de tuer … où est le mal si je réponds à mes pulsions ? Après tout … Je suis ce que je suis …

Elle devient soudain enragée, seule dans son coin.

- Pourquoi devrais-je me battre aux cotés d’humains !? Je suis parfaite ! Je n’ai pas besoin d’eux … et ils n’ont pas besoin de moi alors pourquoi devrais-je … Nano …

Elle redevient soudain à elle, tremblante mais nullement terrifiée d’elle-même. Elle se rappela soudain du visage de l’elfe, la calmant … Se remémorant chaque souvenir paisible qu’elles avaient eu et pourquoi elle avait décidé d’être sa gardienne. Puis soudain c’est le choc … Elle est sur Nano, assise. Nano est couchée dans l’herbe, doucement, Eldaria vint l’embrasser … enfin ça y ressemble. Elle est plutôt entrain de venir récolter le sang que crache l’elfe affaiblie. C’est si bon … ce goût lui revient en mémoire … au bord des lèvres …

- J’ai … envie d’elle … son sang …

Elle sort de la pièce et se dirige d’un pas sûr vers la salle commune des membres de la Griffe. Sans savoir l’heure, elle remarque que le soleil, voilé par son couché proche. Ce qui autre fois la dérangeait la brûlait à présent malgré la faible intensité des rayons … Elle referma sèchement les rideaux sans se préoccuper des éventuels occupants. Où était Nano ? Où était Isamu ? Elle avait besoin d’eux … c’était urgent même si elle ne connaissait pas la finalité de ses envies …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Mar 12 Jan 2010, 02:08

Stomp. Stomp.
Un appel sourd battait presque imperceptiblement les tempes d'Isamu, le tenant en éveil. N'eut il connu ce battemebnt qu'il n'y aurait prêté attention. Mais il su, alors qu'il reconnu la marque du malin, qu'il devrait prochainement se présenter à nouveau devant la bête cornue.

Pourquoi ? Sans explication, l'image d'Eldaria se présenta à son esprit. Pour Isamu, un lien existait entre samsãra et Eldaria, sans qu'il eut pu l'expliquer. Il devait la retrouver.
Il quitta la salle des armes plongée dans l'obscurité, passa la porte dérobée et descendit les escaliers vers la chambre au cercueil. Rien, pas âme qui vive.
L'inquiétude s'invita, pressant un peu le coeur immortel de son étau universel.
*Où peut-elle bien être ? Pourquoi s'est-elle levée avant le coucher du soleil ? Ca ne peut être un simple hasard.*

Il grimpa les escaliers dans un mouvement, traversa le couloir en longeant le mur afin d'éviter tout rai de lumière, puis constata au loin qu'aucune lumière n'émanait du salon. Voilà qui était inhabituel.

Il franchit le seuil, et vit Eldaria. Forme sombre dans la semi-obscurité, pourvue d'envoutantes formes. Ses épaules juste rondes, sa taille fine, ses cheveux qui descendaient en cascade dans le ... ses cheveux ? Ses cheveux ?!
Le noir ébène avait laissé place au rouge sombre et profond du sang. Malgré lui, Isamu eut un mouvement de recul. Etait-ce bien Eldaria ?
Elle tourna alors le visage vers lui, et le sourire de sa conquête - sa création, d'une certaine façon - le rassura... mais cette douce quiétude s'évanouit aussitôt. Un regard de la vampire le figea. A présent, le regard d'Eldaria signifiait deux yeux profonds. Son oeil condamné s'était ouvert. Le rose scintillait juste derrière le sourire de la terrible vampire.
Elle ne bougeait pas. Ce sourire tranquille, ses yeux profonds, ce port...
L'impression de puissance qui se dégageait de cet être était proprement phénoménale. Isamu en fut boulversé.

Stomp... STOMP !
Il grimaça. Au loin, il pouvait presque percevoir les ombres dansant la mort, devant leur maître hideux.
Le vampire repris corps avec la réalité. Il s'approcha de sa douce, tourna autour, silencieusement. Puis s'adressa à elle avec simplicité.
- Bonjour Eldaria... Je t'aime. Mais que se passe t'il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: L'éveil   Mar 12 Jan 2010, 18:49

*une journée passée au marché de Dana's Valley a permit de récolter quelques onguent et autres fioles. Contente de son butin, l'elfe rentre à la cité de la Griffe Funeste. Arrivant dans ses appartements, elle pose ses trouvailles sur la table et sort son coffret d'alchimie. Elle dispose des récipients les un à côté des autres, versant ici et là quelques gouttes de chaque fiole. La distillation commence... Si la formule est bonne, un stabilisateur de pouvoir verra le jour !

Elle regarde comme hypnotisée, les premières gouttes de l'élixir tomber dans un tube à essai. Puis une voix un sensation se fait ressentir... puis une voix... celle d'Eldaria. L'elfe se relève et quitte sa chambre pour rejoindre sa protectrice.

Il fait encore grand jour, mais elle sent son aura dans la salle des chevaliers... une quelconque inquiétude l'empêcherait de dormir ?

Nano ouvre la porte et s'avance dans la pièce sombre. Sa vision nocturne prend le dessus et elle voit Isamu en compagnie d'Eldaria. D'un large sourire elle les salue. Elle s'approche d'eux*

- Ton esprit à murmurer mon nom, que puis-je faire pour....

*L'elfe regarde Eldaria ébahit. Ses cheveux ébènes sont devenus rouges sang, son regard est perçant et envoutant.... Ses deux yeux sont grands ouverts*

- Je n'en reviens pas ! Tu es magnifique !


*L'elfe lance ici et là des orbes de feu pour allumer les torches de la pièce et admirer sa protectrice*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Jeu 14 Jan 2010, 01:54

Elle regarda son concubin et s'approcha de lui pour lui caresser la joue, elle était extrêmement lente, extrêmement sensuelle. Elle se colla lentement à lui le regardant dans les yeux, ne détournant pas ses deux yeux du regard d'Isamu.

- Elle n'a rien de changer, mon amour ... Votre amour s'est enfin totalement déversé en moi ... Je suis enfin devenue parfaite ... Enfin ... Je me sens si bien ... Si bien ...

Elle semble prête à s'accrocher à lui, à s'endormir dans ses bras quand la porte s'ouvre et que Nano entre dans la pièce.

- Oui ... belle mais quelle cruelle beauté de vous voir maintenant, ma chère protégée Nano.

Elle se dirige vers elle, l'enlaçant avec beaucoup de proximité, sa main enveloppe toute la joue gauche de l'elfe, ses yeux semblent se verser en rouge. Elle la regarde de haut en bas, n'hésitant pas à respirer son parfum semblant entrer dans une transe.

- Vous sentez si bon ... c'est terrible ... Je n'arrive pas à y croire ... Vous sentez comme jamais vous n'aviez sentit. Si délicat ... Pourquoi ? Pourquoi sentez-vous si bon ... Pourquoi est-ce que le goût de votre sang me revient en mémoire comme si il était encore dans mon palais ...

Elle entre-ouvre la bouche la refermant difficilement sur ses lèvres pour ne pas succomber à la tentation. Sa main gauche s'enfonce fermement dans son épaule. Elle semble résister à une force inconnue.

- C'est simple ... Je n'arrive pas à vous lâcher ... Je sens que je veux passer un cap interdit mais je sais aussi que faire cela, me ferrait franchir deux interdits ... Quel combat intérieur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: L'éveil   Jeu 14 Jan 2010, 11:29

*L'elfe la regarde intriguée. Eldaria semble avoir changée en effet, mais plus profondément qu'il n'y parait. Pourtant c'est sans crainte qu'elle accepte l'étreinte de sa protectrice.

Les deux femmes restent l'une contre l'autre, ces deux corps élancés qui ne semblent vouloir se séparer. La main d'Eldaria empoigne l'épaule de l'elfe l'empêchant ainsi de s'éloigner d'elle. L'elfe sent un envoutement, la nymphe de glace se réveille en elle ressentant aussi cette attraction... Est-ce ainsi que les vampires attirent plus facilement leur proie ?*

- ce n'est pas l'odeur de ma peau que tu sens mais bien mon sang... Les elfes sont des êtres anciens, notre savoir se transmet de générations en générations. Les connaissances et pouvoirs que nous accumulons au cours de notre longue vie, enrichie notre corps et donc notre sang par un flux de magie puissant... c'est cette puissance à la fois ancienne et récente qui t'attire... Quoi de plus attirant pour un vampire d'accéder à un sang ancien mêlé à une puissance magique intense ?


*Elle passe ses bras autour de la taille d'Eldaria, lui montrant qu'elle a confiance en elle*

- humaine, tu as eu du mal à te contenir, maintenant que tu as changé... tu devras te contenir. Il serait dommage que pour une simple goutte de sang nous venions à nous battre...

*L'elfe tente de rester calme et parle d'une voix apaisante. Malgré son apparente insouciance, Nano sait parfaitement que si cela dégénère et qu'Isamu vient à gouter le sang de l'elfe... La nymphe de glace apparaitra pour protéger la prêtresse... une elfe contre deux vampires... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Sam 16 Jan 2010, 02:53

- Est-ce de la confiance, Nano ? Est-ce pour ce sentiment si futile que tu ne me repousse pas ? Est-ce pour ça que tu ne trembles pas !? NANO !

Le regard de la tueuse nocturne était devenu un rouge écarlate. Son visage se crispant de rides et de veines. La voix d'Eldaria n'avait plus la candeur d'antan mais plutôt un fatalisme ancestral. Il suffirait d'une seule pression pour que ses ongles s'inscrivent dans la chair de l'elfe et que celle-ci se sente suffisamment en danger pour réagir. Lentement, la langue de l'éternelle vint caresser le cou de l'elfe, marquant la veine si ... appétissante.

- Une ... une simple goutte de sang ? UNE SIMPLE GOUTTE DE SANG ? Tu ne comprends pas ... tu ne comprends pas à quel point c'est dur de ne pas croquer ce corps si provoquant ... Autrefois, tu m'avais donné du sang de phœnix comme on donne une pelote de laine à un chat espiègle pour le calmer ...

Les deux mains se colle sur son crâne, tirant doucement ses cheveux en arrière la plaquant au mur. Un extérieur aurait pu prendre cela pour un baiser sulfureux et violent de désir mais les lèvres ne se croisèrent guère.

- Il n'y a plus de pelote de laine ... Il n'y a que des ENVIES ! Des envies de sang ... non ... de ton sang ... Et pourtant ... et pourtant ... je n'en goûterai pas la moindre goutte car j'ai promis de protéger la femme que je désire le plus ... C'est sans doute un choix égoïste ...

Elle se sépare difficilement du corps de Nano lui tenant la main comme pour garder le contact au désir. Elle se retourne et plonge son regard dans celui de son concubin.

- Sans doute ... Sans doute que vos craintes, que vos cauchemars sont nés de ma personne : est-ce cela que vous redoutiez, mon amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Jeu 21 Jan 2010, 01:25

Il vit le sensuel ballet d'Eldaria et Nano. Nano se rapprochant sans montrer aucune crainte, Eldaria affichant ostensiblement son nouvel appétit... voire son attirance viscérale pour l'elfe ancestrale.

C'est dans cette atmosphère électrique qu'Isamu répondit au regard d'Eldaria.
- Mes cauchemars ? Sans toi, j'en aurai moins eu... mais sans toi, j'aurai vécu moins intensément. Cela dit, si cela peut te rassurer, tu n'est pas le seul objet de ces cauchemars.

STOMP. STOMP !
Son ami invisible se rappelait à son bon souvenir. Cette fois-ci, l'image des danseurs de la nuit s'accompagnait de leur funeste mélopée.

Il secoua la tête. Eldaria le dévisageait.
- J'ai pris un risque en te conférant le don obscur... un risque que je ne pouvais pas mesurer précisément. Mais qu'importe. Les liens qui nous unissent tairont les langues fourchues.
Tu souhaites du sang ? Il n'y en a pas ici, mais la lande sauvage nous appele, et ses âmes perdues gorgées de sang nous tendent les bras. Je te propose une escapade sous l'oeil unique...

Isamu s'interrompit, s'approcha très près d'Eldaria, tirant malicieusement le corset vers lui, à hauteur de poitrine, découvrant la naissance d'un sein.
- ... A moins que tu n'aies d'autres projets pour les heures qui nous séparent du lever du soleil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Lun 01 Fév 2010, 10:13

Au final, cela ne s'était guère mal passé mais certaines choses devraient malgré tout être envisager à nouveau, et à tête reposée. Isamu avait été très clair mais son point de vue manquait de charme, surtout devant l'elfe mais il était vrai que l'envie se faisait ressentir. Nano resta interdite, ne faisant rien ce qui gêna bien Eldaria.

- Voilà qui est bien audacieux, mon tendre surtout devant Nano ... Je dois la protéger, tu sais ? Et voilà que tu me dévoiles ainsi ... Comment puis-je la protéger de ses yeux ?

Elle se retourna vers Nano et lui fit un clin, comme si le moment plein de tensions n'avait jamais exister.

- Je plaisante, je sais bien que tu n'es pas une enfant ! Au fond, moi je suis encore une gamine

Elle tire la langue, ne semblant nullement gênée de sa partielle nudité. Elle vient embrasser Isamu et le regarda en souriant.

- Je suis tienne pour ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Mar 09 Fév 2010, 23:42

Isamu sourit de la réponse d'Eldaria. Il se pencha vers elle, et l'embrassa sur la joue, un peu comme l'aurait fait un enfant.
- Bien, alors suis-moi.

Il prit la vampire par la main et, comme deux ombres insaisissables, ils s'échappèrent. Ils passèrent par le long couloir, débouchèrent dans la salle de réception, avant de s'engouffrer dans l'escalier en colimaçon qui montait dans les étages.
Ils accédèrent enfin à la grande terrasse. Au sol, les dalles blanches dessinaient un majestueux dragon, tout entouré de dalles noires. Le vent fouettait le visage des deux aventuriers, et faisait flotter cheveux colorés et capes comme de fiers drapeaux.

Le regard d'Isamu embrassait la lande, toute pâle sous le feu silencieux de la lune. Son coeur était gonflé, non pas parce qu'il se réjouissait de contempler le paysage, mais parce que son empathie lui révélait qu'Eldaria voyait enfin avec toute la magie du don obscur.
Eldaria dans les bras, la nuit belle et tout juste naissante... à cet instant précis, le paysage était son royaume. Tout à lui, tout à elle.
Il murmura dans le creux de l'oreille d'Eldaria.
- J'ai soif. Je connais un endroit qui saura nous repaître.

Il enserra Eldaria par la taille, et s'envola avec elle. Son acienneté lui conférait toujours le monopole de certains pouvoirs.
Effleurant le sol, bondissant avec légèreté, ils filaient vers leur destination, le vent sifflant aux oreilles.

Ils passèrent quelques villes, des cours d'eau, les montagnes de feu... invisibles et silencieux.
A l'horizon se dessina un majestueux labyrinthe. Ils stoppèrent leur progression, et se juchèrent au sommet d'un des hauts murs. Les vieilles pierres qui le constituaient portaient mousses et lichens. Elles portaient de nombreux secrets, fortes de leur âge immémorial.

Tout sourire, Isamu se tourna vers sa compagne, et lui fit signe de rester silencieuse, comme si cela était nécessaire.
Ils longèrent le mur en équilibre. Leurs deux improbables silhouettes se dessinaient dans le ciel sombre constellé d'étoiles. Le pouvoir des deux vampires leur indiquait que de puissantes créatures vivaient non loin. A mesure qu'ils avançaient, leurs différents sens leur portaient diverses informations. Les grondements, le souffle rauque, la forte odeur musquée, le battement des coeurs... puis le dernier mur fut passé, et révéla un groupe de trois dragons d'or.
Ils étaient seuls.

Sans dire mot, Isamu dégaina ses deux lames, et bondit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Mer 10 Fév 2010, 12:33

Et bien ! Son concubin avait une vision légèrement différente d'un ballet romantique sous le regard bienveillant de la lune mais après tout ... Qu'importe ! Elle n'avait que trop rarement vécu des moments en sa seule compagnie ... Bien sûr, il y avait tous ces jours où ils dormirent l'un à coté de l'autre, ceux où la nuit se leva mais que les deux êtres continuèrent de se blottirent, et souvent plus, même en éveil ... Mais, les sorties se faisaient rares et c'était entièrement la faute d'Eldaria, elle le savait : elle tentait de résister à l'appel du sang mais sa fraiche transformation ou du moins évolution finale, l'empêchait de résonner et elle accepta cette chasse, elle fut néanmoins soulagée de voir qu'il ne s'agissait pas d'être humains ou morphologiquement proche ...

Son tendre compagnon s'était lancé à corps perdu dans la bataille : elle maîtrisait les sorts de guérison et la cryomancie. Très rapidement, elle récita une petite incantation, sans marquer plus que cela l'attention et les lames d'Isamu se mirent à refléter davantage la lune, leurs lames étaient devenues plus ... tranchantes. Elle ne bougeait guère, se contentant de réciter des formules, c'est ainsi que certains souffles devant atteindre Isamu furent invariablement arrêté par un miroir de glace. Mais de son coté, le virtuose aux deux lames savait en découdre, au plaisir d'Eldaria. Il avait de la grâce dans ses actes martiaux et il continuait de fasciner sa belle aimée ... C'était capitale surtout dans l'état mental et psychologique plus que précaire de l'éternelle damnée.

Trois dragons d'or ... Quel beau combat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Jeu 11 Fév 2010, 01:33

Pris par surprise, le premier dragon n'entendit rien, ne vit rien.
Sous la puissance du choc, sa tête vola dans une gerbe de sang, avant de retomber sur le sol avec un bruit mat.

Isamu acheva se réceptionna souplement sur ses pieds. En face de lui, les deux autres monstres se retournèrent avec vivacité. Ils grondaient, et avec eux le sol tremblait. Isamu étaient aux premières loges pour voir les muscles surpuissants rouler sous la carapace dorée, qui arboraient des reflets argentées sous la lumière particulière de la lune.
Mais il n'eut pas le temps de contempler le spectacle. L'heure n'était pas au spectacle, mais à l'action.

Avant même de bondir à nouveau vers ses ennemis, téméraire, le vampire lança l'une de ses épées vers le premier dragon qui se présentait à lui. La lame vint se ficher avec une efficacité surprenante dans le poitrail du saurien.
En un instant, Isamu fut sur sa proie. Il compris son erreur lorsque, du coin de l'oeil, il vit le dernier dragon souffler dans sa direction un feu mortel... même pour lui. Il se laissa choir sur le sol comme une feuille morte. Le souffle frappa son dragon de plein fouet, lequel hurla son agonie vers les cieux, avant de sombrer lourdement.

La créature de la nuit se releva, il avait encore une lame. Face à lui, une bête avertie, en colère... et probablement affamée. Ensemble d'écailles dures comme le diamant, de griffes acérées comme la lame la plus efficace, et de machoires puissantes comme le flux des océans. La mort était ici, attendant avec avidité la sentance.

Jouant de sa rapidité inhumaine, Isamu s'éclipsa et arrêta sa course derrière le dragon. Il grimpa le long de l'échine, pour planter d'un geste sec sa dernière lame entre deux vertèbres. Le métal crissa contre l'os, et l'épée s'immobilisa complètement, bloquée. La bête rua, cabra sous l'effet de la douleur. Le vampire s'accrocha à son cou, balloté comme un fétu de paille.
Le manège sembla s'éterniser, étourdissant le fou qui s'était attaqué aux trois créatures... lorsque vint un répis de courte durée. Le vampire grimpa encore un peu le long du cou, hypnothisé par le leger renflement qu'il avait aperçu plus tôt, sous la puissante machoire. Une veine à la mesure du monstre. Sans réfléchir, mû par un instinct dont on ignore les origines, il plongea ses canines dans ce renflement. Les écailles solides résistèrent, mais leur jointure était la faille. Le sang éclaboussa Isamu, tel un feu d'artifice sanguinolent. Dans un mouvement de désespoir, l'une des pattes du dragon vint fouetter son agresseur occupé à se sustanter à la source de la vie. Ce dernier tomba sur le sol.
Le dragon, lui, fit quelques pas avant de s'écrouler à son tour.

Le chef de la Griffe Funeste se relevait péniblement. Il était fatigué, blessé, encore affamé, couvert de sang. Mais il se redressa et se tourna vers Eldaria, à qui il sourit à pleines dents. Son sourire érait celui du vainqueur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Lun 15 Fév 2010, 19:00

Eldaria sauta en rejoignant Isamu, elle souffla légèrement –comme ennuyée de n’avoir rien pu faire si ce n’est contempler son concubin -. Elle vient doucement se blottir contre lui et l’embrasser : étais-ce pour le féliciter de cette prouesse pour s’abreuver du sang maquillant ses lèvres ?

- Bravo, bel homme …

Dit elle, sourire aux lèvres. Il lui avait proposé un beau spectacle et si l’éternelle damnée n’avait eu que ses yeux pour combattre, elle pouvait être flattée : il lui avait montrer sa force et s’était important de peindre de tels paysages maintenant qu’elle voyait des deux yeux.

- Tu sais … Je suis vraiment désolée d’avoir changé et de n’être potentiellement plus celle que tu as aimée … J’aurais pu être pessimiste en disant « c’est la vie » mais cette phrase n’a guère de poids pour des personnes qui ne sont plus vraiment vivantes donc … Ce n’est pas la vie et si je le dois, je te reconquérrai. Attention … Je suis une femme jalouse

Dit-elle en riant, il avait pu le constater récemment mais la jalousie n’était pas une preuve éclatante de l’amour qu’on portait à son conjoint ? Elle se blottit contre lui, elle savait que bientôt, le sang allait couler dans leur corps en manque. Mais il était un sacrilège pour eux de laisser ce sang, lentement, se refroidir. Ils buvaient au travail chaud et non froid, tels des charognards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Dim 21 Fév 2010, 01:23

Il écoutait les paroles chargées de sens qu'Eldaria lui livrait. Un soupçon d'inquiétude perçait à travers ses propos. Il lui pris la main, geste tendre, qui était rare chez le vampire.
- Me reconquérir... On ne peut pas conquérir ce qui est déjà conquis. Eldaria, tu as changé, c'est sûr. Mais je t'aime, c'est tout.

Il ne put en dire d'avantage. Pourquoi, lui qui était d'habitude si prolixe, avait-il tant de mal à s'expliquer face à celle qui l'aimait ? Aux explications, il préférait sans nul doute l'action et les symboles.
Son regard s'était perdu dans le puit rose des yeux de sa belle. Il sourit, puis il jeta un coup d'oeil derrière Eldaria. Il savait que, non loin de là, dans la lande environnante, un lieu chargé d'histoire constituerait une étape qui lui rappellerait de vieux souvenirs.
- Eldaria, veux-tu rentrer ? Dans le cas contraire, je peux t'emmener dans un autre lieu, qui est né en même temps que le clan Griffe Funeste.

Tous les deux, blottis l'un contre l'autre, ils étaient seuls. Ils entendaient vaguement le murmure du vent, et les grondements des autres bêtes qui peuplaient le labyrinthe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Lun 01 Mar 2010, 16:58

Elle se mit à rire, on aurait dit quelqu'un de dément. Son rire se finit enfin et elle fit non de la tête.

- Oh non ... oh non je ne veux pas partir ! Je suis désolée mais ça n'a rien de romantique : je ne veux pas laisser un repas si appétissant ... J'en ai envie ... J'en ai envie ... j'en ai tant envie ...

Elle le quitta et vient s'abreuver du sang des dragons morts. Le sang était encore bien chaud, elle se mit à boire sans retenue, le sang dégoulinait le long de ses lèvres, du menton et bientôt le long de sa gorge. Elle se releva, satisfaite : elle avait bu énormément. Elle plongea sa main dans le sang de la créature et vient le mettre sur son visage, le sentant. Elle avait des marques de sang sur le nez, les joues, le menton. Rien qui appartenait à son charme habituel ne semblait présent. En tant que vampire, elle n'avait jamais bu ce sang si séduisant ...

- J'ai ... ahhhh ... J'en avais tant envie.

Elle se dirigea sensuellement vers son concubin, toute la force qui fuyait de son corps en manque sembla revenir aussi violemment que ce combat l'avait été.

- Ça doit être si bon de tuer un être humain et de se délecter de son sang ... Non ?

Elle se blottit à nouveau contre lui. Elle combattait le mal mais plus elle tuait et plus elle appréciait cela ... Elle comprenait complètement l'attitude de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Mer 10 Mar 2010, 00:41

Le spectacle d'Eldaria se repaissant avec voracité au sein du poitrail des dragons géants laissa Isamu eprplexe.
*La force du don obscur... Quelle étrangeté, et quelle beauté tout à la fois.*

Maculée de sang, la jeune et néanmoins redoutable vampire se releva, et se tourna vers Isamu. Sous la pâleur de la lune, le rouge du sang arborait d'étranges nuances, jouant entre le gris et le noir.
Isamu ne put réprimer un frissonement, éprouvant tout à la fois fascination, peur et désir. Sentiments contradictoires ?

Se reposant sur son épaule, elle demanda :
- Ça doit être si bon de tuer un être humain et de se délecter de son sang ... Non ?
- Oui. C'est un voyage à chaque fois différent. Les éléments constituant la personnalité de la proie se révèlent alors, dévoilant certains secrets. Quelques éclairs nous informent de certains passages de la vie sur le point de s'achever. Une constante est que plus l'on s'approche du point léthal, plus cette plongée dans les sens est intense, plus l'ivresse est envoutante... chacun d'entre nous est alors tenté de tenir jusqu'au point de non-retour.
Mais, ce que nous pouvons faire avec des créatures non dotées de raison, nous est absolument interdit avec les humains ou autres créatures dites intelligentes. Boire jusqu'à la dernière goutte de sang, jusqu'à l'arrêt du coeur, signifie une perte colossale d'énergie. Celle-ci plonge l'ancien vampire dans un état de léthargie équivalent à celui d'un mort-vivant.

Isamu s'interrompit. Le calme régnait toujours en maître tout autour. Regardant droit devant lui, il émis dans un souffle un voeu sur lequel il n'avait aucun pouvoir.
- Promet-moi de ne jamais tenter ce voyage impossible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldaria
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: L'éveil   Lun 15 Mar 2010, 17:39

Elle sourit un long moment, ce qui lui arrivait rarement, et elle le regarda.

- Allons ... Allons ... Ais-je l'air capable de faire ça ? Mais une fois le vampire dans cet état, y a-t-il un moyen de l'en sortir ? Les morts-vivants, ça n'a jamais vraiment été mon dada ... Enfin quand on regarde, on est en vie mais on est un peu mort aussi ... Non ?

Elle se blottit davantage contre lui et viens lui susurrer l'oreille. J'étais taquine.

- Les boules de poils qui parlent là ... C'est aussi intelligent ce truc ou c'est considéré comme des animaux ?

Je me mis à rire. Elle vient doucement passer sa main sous tes vêtements pour te caresser ton torse, parfois exposé. Ô qu'elle n'aimait pas ces moments, elle était possessive à l'excès de son concubin mais elle ne lui faisait pas de scènes, prenant sur elle-même. Par contre ... Elle aimait toujours pouvoir en profiter rien que pour elle. Et là ... Elle en profitait. Ils n'étaient pas souvent hors de leurs terres mais alors qu'ils soient seuls loin de tout ... Elle en profiterait davantage que ces dragons, bien qu'ils furent de très bons apports.

- Isamu ... Chaque jour, je me sens plus forte et c'est grâce à toi, je ne pourrais jamais assez te prouver ô combien je te suis reconnaissante. Et au delà de cette puissance, tu m'as offert quelque chose à m'attacher ... Beaucoup de choses auxquelles m'attacher ... Toi en premier lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: L'éveil   Mar 13 Avr 2010, 00:05

Isamu pris les mains d'Eldaria, s'approcha, et l'embrassa avec tendresse. Le temps sembla se suspendre durant quelques instants. Le vent soufflait dans leurs chevelures devenues folles, improvisant un ballet composé d'éclats blancs et rouges.
La longue cape noire du vampire claquait par intermitence, entourant tantôt les deux immortels, menaçant ensuite de s'en aller définitivement dans la nuit.

Le voyage pris fin. Isamu regardait à présent Eldaria. Ses yeux perçaient au travers des mèches de cheveux épars. Il souligna du pouce le tracé fluide de sa pomette, avant de jouer avec les cils papillonants. Il esquissait un sourire, tout juste perceptible dans la pénombre, et empoigna la vampire par la taille, avant de l'emporter dans un tourbillon vertigineux.
A nouveau, les pieds ne faisaient qu'effleurer le sol, laissant juste une volée de poussière à leur passage. Les paysages se succédaient : boiseaux, rivières, cultures, hameaux. L'allure ralentit, laissant apercevoir avec netteté les fûts droits des troncs qui s'élançaient vers le ciel. Leur écorce lisse semblait faite de verre, et, plus haut, les larges houppiers se rejoignaient et formaient une voute protectrice.
Au pied de l'un de ces hêtres reposait une petite chapelle, d'apparence modeste. La toiture avait néanmoins fièrement passé les années, et à ses flancs figuraient des vitraux multicolores.

Prenant sa belle par la main, Isamu entra dans l'antique demeure.
A l'intérieur, la fraîcheur était de mise.
- Tu vois, cette bâtisse est le premier temple de la Griffe Funeste. Nous l'avons érigé il y a maintes lunes, avec des compagnons dont bien peu sont encore en vie. Seule Nano peut parler de cette époque.

Les visages de ses anciens compagnons d'armes firent surface dans l'esprit de celui qui n'était alors qu'un simple guerrier. Mortel, jeune, mais habité d'une ambition claire pour lui et ses proches.
Il s'approchèrent d'un ensemble de bancs qui formaient un carré.

- Nous nous réunissions ici, autrefois. C'est ici que nous avons parlé de nos premières manoeuvres contre les assassins de ces Terres. Nous rêvions d'une terre plus équilibrée, d'un lieu où les innocents et pacifistes trouveraient une main secourable.
Nous avons donc agit, et partagé notre envie à nos clans alliés. Tu nous as entendu parler d'une nouvelle coalition... je voulais te montrer cet endroit, qui donne un peu de sens et de profondeur à tout ce que nous faisons aujourd'hui.

Derrière les murs froids de la chapelle, l'astre de feu éclairait avec faiblesse l'horizon devenu pâle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: