La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après le bonheur, viennent les déboires.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Après le bonheur, viennent les déboires.   Ven 26 Fév 2010, 03:59

La vie de parent ne sera pas tout rose, il le savait mais pas à ce point.

Le soir tombe sur la Citadelle de la Griffe Funeste, une journée éreintante parsemée de conseils en tout genre sur la sécurité d’Isil mais le soir arrive avec son sommeil quotidien. C’est ce qu’il croyait.

Kazuki s’allonge aux cotés de sa fiancée, enfin une nuit de repos auprès de sa chère et tendre. Il l’étreint doucement puis il plonge dans les bras de Morphée, mais ce n’est qu’à court terme. Quelques heures plus tard, Isil se met à hurler dans la chambre qui ressemble plus à une buanderie à présent. Nano ne semble pas l’avoir entendu, mais Kazuki, au sommeil aussi léger qu’une plume, se réveille en sursaut.

-Qu’est-ce que ? …

Son esprit est bel et bien réveillé, mais son corps est encore empeigné par la fatigue. Un léger bâillement sort de la bouche du guerrier. L’elfe n’a vraiment rien entendu … Ou soit elle a décidé de faire sa sourde oreille, mais vu le travail qu’elle a fourni, il peut en moins s’occuper de ça. Doucement, il se lève dans le noir des plus totaux. La cheminée est éteinte, il murmure à lui même.

-D’abord, allumer cette maudite cheminée en esquivant les cordes à linge …

L’enfant ne veut pas arrêter de crier. Si elle continue, le sommeil de toute la cité est en péril. Avec la prudence digne d’un grand chevalier, il s’approche de la cheminée les bras en avant. Enfin l’objectif atteint, les bouts de bois volent dans la gorge de la cheminée puis il sort Tsuki en tendant la main … Soudain, il se rend compte qu’il aurait pu faire intervenir la fée un peu plus tôt pour avoir un minimum de luminosité en faisant le chemin à l’aveuglette. Heureusement que Nano dormait, il rougit tellement qu’il avait l’air idiot, puis il se presse de voir la douce et criarde Isil.

Il regarde par-dessus le berceau en bois massif offert par le roi d’Emeliandre et frère de Nano pour voir Isil avec les larmes aux yeux … Dans la plus grande délicatesse, il prend la petite elfe dans ses bras.

-Alors, qu’est-ce qu’il t’arrive, hein ? …

La réponse à cette question ne se fait pas attendre en sentant sa main mouillée au contact du lange.

-Ha, je vois se qu’il ne va pas …

D’un vif geste, il prend un drap propre ainsi qu’un lange propre. Une table libre, son rêve … Les autres sont prise pas divers tasses de thé … Les siennes sans aucun doute. Il pose le drap sur la table et Isil dessus. Rapidement, il enlève l’étoffe souillée, elle s’arrête de brailler.

-C’est déjà un bon début …

Il la nettoie correctement Isil, et il se prépare à la langer. Brusquement, il sent la panique monter, les yeux grands ouverts sur le morceau de soie. Il ravale sa salive …

-Comment fait-on déjà ? …

Son affolement devant la petite semble la ravir, des petits cris de joie sortent de la bouche d’Isil. Kazuki soupire et se gratte le derrière de la nuque machinalement.

-Au moins, ça fait rire un de nous deux … Je dois te l’avouer, ma petite fille, je suis plus à l’aise sur un champ de bataille en maniant l’épée qu’ici en train d’essayer de te changer … Mais pour le bien de cette charmante elfe endormie et surtout du tien, il va falloir que je m’y habitue.

Être apprentie père n’est pas de tout repos, il se demande si l’entraînement n’est pas moins dur que ça. Il tente plusieurs position du lange, mais rien ne fonctionne … A part un miracle, il n’y a rien d’autre qu’il puisse espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mar 13 Avr 2010, 15:55

*Un œil s’ouvre, puis l’autre. Nano regarde attendrie son mari qui tente de changer leur fille. Discrètement et avance à pas de velours. L’elfe glisse ses mains autour des hanches de Kazuki et pose sa tête sur son épaule. Elle dépose un doux baiser au creux de son cou et regarde Isil.*

- Ce n’est pas très gentil d’embêter ainsi son père, anieth !

*Un sourire jusqu’aux oreilles, la petite Isil se met à rire aux éclats. Un rire cristallin et attachant, Nano sourit attendrie. La jeune princesse semble se calmer le temps que Kazuki puisse enfin agrafer le lange. La magicienne sourit*

- Mon mari a des mains de maitre ! Voilà une petite princesse toute propre !

*Nano se dirige vers la commode ou sont disposés des paniers de fruits mais aussi des biberons remplis de lait. Elle en apporte un à son mari.*

- Tiens le feu étant ton domaine, je te laisse le chauffer ! Mais attention juste tiède !

*Elle installe un coussin confortable dans un large siège. Elle laisse place à Kazuki pour qu’il puisse donner le repas à leur fille. Le voir la tenir dans les bras… un tableau si émouvant mais l’elfe se refuse de se laisser aller. La guerre est pour bientôt et elles seront privées de la présence de cet homme si cher à leurs yeux.

Nano évite d’aller trop loin dans ses songes, car Kazuki pourrait le ressentir. Rien ne doit perturber cet instant de bonheur. Elle se rappelle de son premier enfant, elle avait été si maladroite au début mais avec le temps ses gestes devenaient assurés. Kazuki doit lui aussi passer par cet apprentissage. Mais même si cela peut paraître comme un véritable parcours du combattant, le rire si enjoué d’Isil effaçait immédiatement toute frustration.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mer 14 Avr 2010, 01:18

Après quelques minutes qui paraissaient une éternité, il sent des mains se poser sur ses hanches et un langoureux baiser dans le cou, il frémit un instant. Nano s’est positionnée dans son dos pour admirer le spectacle à son aise.

-Ecoute ta mère, Isil … Aller, soit gentille avec papa …

Les minutes passent, et il arrive enfin à son but ultime, langer sa fille, une petite broutille pour la gente féminine, mais un grand pas pour l’homme. Éreinté et exténué de cette nuitée, il baille doucement.

-Mains de maitre certes, mais un peu lente tout de même.

Kazuki libère un petit rire, mais avant qu’il ne dise ‘Ouf, enfin fini’, il reçoit un biberon entre ses fameuses mains de maitre, comme elle le dit si bien. Il va devoir donné à manger à la petite princesse qui se tient toujours sur la table … Il se concentre pour faire chauffer le lait, il est plus facile d’atteindre de haute température que le niveau tiède … Mais il réussi l’épreuve avec brio. Le guerrier prend sa fille dans ses bras et il s’assoit dans le siège que vient de préparer Nano. Tout en donnant à boire à Isil, il perçoit chez sa femme une légère inquiétude qu’elle essaye de cacher, il commence à la connaitre maintenant, mais il fait comme si de rien n’était, pour le moment.

Elle boit le lait doucement, à plusieurs intermittence pour qu’elle puisse respirer tout de même. Une fois le biberon fini, il se relève et bascule sa fille sur son épaule.

-Le rot maintenant !

Il tapote légèrement le dos d’Isil, mais rien ne sort, il fait plusieurs pas dans la pièce, tout juste éclairée par le feu. Puis, un énorme bruit surgit, résonnant presque dans toute la cité. Surpris par un tel rot, il porte sa fille devant lui.

-Et bien ! Il y a du potentiel là dedans ! … Presque aussi fort que ta mère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mer 14 Avr 2010, 16:50

*L'elfe s'allonge en travers du lit, regardant son époux donner le biberon à leur fille. Un guerrier d'une si grande force dévoile en cet instant une autre facette... celle du père attentionné. Nano ne peut s'empêcher de sourire. Elle cale sa tête sur ces bras et écoute Isil boire doucement qui joue avec ces petites mains sur le biberon.

Le temps semble s'être arrêté, un moment de pure bonheur de sérénité. Le biberon est vide et Kazuki se lève pour faire digérer la petite demi elfe. Après plusieurs aller-retours, Isil démontre à quel point ce repas fut apprécié. Nano rit aux éclats. Kazuki en profite pour taquiner l'elfe, dont la réaction ne se fait pas attendre !

Elle prend le premier coussin et le balance sur son mari.*

- héééé mari indigne va ! et je n'ai jamais sorti de tels sons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mer 14 Avr 2010, 17:15

Une réaction assez vive, mais il n'en attendait pas moins de la part de sa femme. Il se retourne pour que le coussin atterrisse dans son dos serrant l'enfant contre son torse, puis, après cette éjection de coussin, il se retourne vers elle en souriant.

-Allons, tu sais bien que je plaisante !

Il rit doucement puis il regarde Isil essayer de garder les yeux ouvert. Il est tant pour elle de rejoindre les bras de morphée. Kazuki s'approche du berceau et il dépose la petite endormie au fond de celui ci puis il la borde.

Après un périlleux combat contre un lange et un biberon, il s'approche du lit, où une elfe était étalée de tout son long sur les couvertures.

-Est ce que je rêve ? Ou une certaine Princesse aurait pris ce modeste lit pour son royaume ?

Il s'arrête au abords du lit et il penche légèrement le buste.

-Majesté ... Est ce qu'il resterai de la place pour un pauvre guerrier excédé par la fatigue ?

Tout cela n'était qu'un petit petit jeu ... Mais elle le savait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mer 14 Avr 2010, 23:13

De loin en loin, Isamu avait presque fini de réparer les étagères des antiques armoires qui longeaient le couloir principal, juste après l'entrée de la demeure de pierre.
Un élément bancal subsistait : l'une des étagères s'affaissait en son milieu, sous le poids des livres chargés d'histoires souvent sans intérêt.
A présent que l'ensemble était restauré, ce détail était devenu une évidence.

*Mmm... Que faire ? Remplacer cette étagère ? Impossible ! Ce vieux bois précieux ne peut être remplacé par du vulgaire pin. Il me semble que la pose d'une planchette pour rigidifier l'étagère existante serait parfaite. Kazuki doit savoir où se procurer ça.*

En montant les marches menant au premier étage, Isamu songeait qu'il n'avait pas vu nano depuis quelques temps déjà. L'église, puis sa grossesse et l'accompagnement des premiers pas d'Isil dans le monde l'avaient bien occupée.

La porte était fermée.
Isamu frappa trois coups.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Jeu 15 Avr 2010, 15:01

*Allongée de tout son long, l'elfe minaude.*

- Son altesse veut bien céder quelques parcelles de cette couche pour son souverain... C'est mon jour de bonté !

*Elle regarde le pauvre Kazuki s'étendre sur le lit et l'elfe pose sa tête sur le torse. Les yeux mi-clos elle écoute les battements du coeur de son mari. Une si douce mélodie qu'elle grave en elle afin de ne jamais l'oublier.

Des pas résonnent devant la porte de la chambre du couple puis quelqu'un frappe. Nano ouvre ses yeux azurés et regarde la porte. Un léger voile blanc colore ses yeux, elle scrute l'aura du visiteur. Un sourire s'esquisse et l'elfe se lève. Elle saisit au passage une robe de chambre pour recouvrir sa nuisette et ouvre la porte.*

- Tiens que nous vaut la visite de notre chef ? Rien de grave j'espère ?

*Elle regarde Isamu amusée, il porte ce fameux air contrarié d'une situation complexe. Une porte qui grince ? Un livre tombée d'une bibliothèque ? Une bouteille de sang de dragon manquante dans les réserves ? .... le suspense est à son comble.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Jeu 15 Avr 2010, 16:34

Fatigué par le dure réveil, il prend l'invitation sans broncher. Il s'allonge auprès d'elle dans un soupir de soulagement,enfin dans son lit. Nano s'installe confortablement sur son torse, tendis que lui commence à fermer les yeux. Une de ses mains vient se poser sur la taille de sa femme et il la rapproche de lui.

Après quelques instants magique, on frappe à la porte. Nano, dans un bond aérien sublime, elle sort du lit. Kazuki n'eus le temps que d'ouvrir ses pauvres yeux, d'un geste lent, il choppe sa robe de chambre tout en se levant du lit.

-Ce n'est pas croyable, comment ma femme peut avoir autant d'énergie en plein milieu de la nuit ?

Il s'étire légèrement en baillant, tout en s'approchant de la porte où se trouve Isamu, il murmure.

- Bien la bonne nuit, Isamu ... Que nous vaut ta visite nocturne ? ...

Kazuki se met à coté de Nano et pose sa lourde tête sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Jeu 15 Avr 2010, 23:55

Au lieu du parfait bricoleur, contre toute attente, une elfe vibrionnante vint lui ouvrir. Nano se tenait sur le seuil, sourire amusé aux lèvres.

- Héé... Nano ! Ca me fait plaisir de te voir ! Après tout ce temps...

Dans l'ouverture de la porte vint se découper une seconde silhouette. Kazuki, l'air moins éveillé que sa compagne, apparut à son tour. Il posa sa tête sur l'épaule tout en saluant le vampire.

- Ah ! Parfait ! Ecoutez, je suis navré de déranger votre nuit de sommeil, mais je suis face à une urgence. Je dois finir de réparer l'étagère de l'une des bibliothèques de l'entrée. Comme je sais que Kazuki est un bricoleur accompli, je suis venu voir si vous aviez les éléments nécessaires.

Isamu s'appuya contre le mur, près du chambranle de la porte.

- Bien sûr, ce point peut vous sembler bien futile, mais il n'en est rien. Plus tôt, dans ma jeunesse, avant même d'être happé par le monde de la nuit, j'ai appris que le détail n'existe pas en ce monde. Tout n'est qu'une somme de détails : la météo, l'humeur de votre conjointe, la qualité de l'étoffe de votre cape, la couleur de votre cercueil... tout concours finalement à agrémenter ou non votre vie, à la rendre palpitante ou ennuyeuse. En somme, ce sont ces détails qui soufflent le yin et le yang de votre vie.

S'interrompant, il regarda le plafond. Puis repris.
- Tout jeune, donc, j'ai pris conscience de cet état de fait. Je me suis dit que je prendrai tout à coeur, afin de vivre pleinement ces moments qui s'offrent à nous, avant de s'évanouir comme une fumée est soufflée par le vent. Puis je suis devenu vampire. Alors là, ma résolution s'est affermie, mes sens hypertrophiés m'offrant sur un plateau un monde comme jamais je ne l'avais imaginé. Les détails... Tout compte. Une fois, je me souviens, j'étais accroupi en haut d'une des tourelles de Biceps city, contemplant les quelques allées et venues des passants noctanbules. Lorsque j'apperçu un gaillard à l'ame sombre. Il portait sur lui le poids de ses récents méfaits. Rassasié, je n'avais pas le coeur à lui prendre sa vie... quand je vis se refléter, dans la pâle lueur de la lune découverte, un pendentif d'argent parfaitement rond, dont la simplicité rivalisait avec la pureté. En quelques instants, je fut sur lui, aspirant les dernières gouttes de sa vie mourante. L'éclat de son pendentif avait eu raison de lui. Donc, pour revenir à notre sujet initial, je m'évertue à maintenir cette demeure rustique en parfait état. Or, quand comme moi, on a le goût de la chose, le goût de la chose bien faite, on ne peut pas laisser une étagère de bibliothèque branlante, ni même gondolée par le poids du savoir. C'est pourquoi je suis ici ce soir, je souhaite mettre la main sur deux ou trois éléments qui m'aideraient dans ma quête...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Ven 16 Avr 2010, 02:46

Installé avec confort sur l’épaule de sa femme, il tente de garder les yeux ouverts, malgré les histoires de jeunesse d’Isamu, mais en vain. Les yeux mi-clos, il se concentre pour ne pas les fermer. Trop tard, l’heure actuelle ainsi que la voix envoûtante et hypnotique de ce cher vampire ont eux raison de lui. Pendant quelques minutes tout au plus, il reste immobile, la tête sur l’épaule de l’elfe utilisée comme coussin de fortune. Il se sent de plus en plus happé par Morphée, mais l’elfe, sans doute jalouse de devoir subir seule le discours presque écrasant du chef, lui donne un coup de coude dans les cotes. Il se réveille immédiatement.

-Hein ? … … Heu oui ! Allons voir ce qu’il ne va pas !

Titubant légèrement, il sort de la chambre laissant Nano seule pour le moment. Kazuki se retourne vers elle puis il passe sa main sur sa joue en approchant ses lèvres, un doux baiser lui est donner puis il murmure.

-Retourne te coucher, je reviens une fois ceci fini …

Il sourit, comme à l’accoutumé. Le guerrier se tourne vers le vampire.

-Maintenant que je suis réveillé … Je vais t’aider dans ta valeureuse quête … Alors, quelle est la mission ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Lun 26 Avr 2010, 15:11

*Un instant l'elfe hésite... doit-elle retourner se coucher ou bien suivre ces deux énergumènes... choix cornélien !
Elle regarde le berceau et voit Isil dormir à point fermer.... Alors soit !

Nano ajuste sa robe de chambre et ferme délicatement la porte*

- Je ne veux pas rater ça ! Deux guerriers à la rescousse d'anciens manuscrits ! cela promets d'être palpitant !

* Un sourire en coin, l'elfe les suit. Amusée par cette sortie nocturne, elle semble un court instant retrouver son insouciance d'antan*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Isamu samsãra
Grand Chef de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 275

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mar 27 Avr 2010, 21:52

La tournure des événements décontenança Isamu. Il ne s'attendait pas à recevoir l'aide de deux personnes. Isamu songea que, pour consacrer trois valeureux combattants à la réféction d'une bibliothèque, la Griffe Funeste avait sans conteste un parfait sens des priorités.

- Tu te joins à nous Nano ? Parfait ! Allons-y !

Tout en descendant les escaliers menant à la salle dé réception, Isamu exposa en de grands gestes les données du problème. Avec force détails.
- Le poids des volumes reliés de cuir sont alignés sur une étagère, qui ploie sous cette charge. "Oui ! C'est normal." me direz-vous, car il s'agit de la collection complète des meilleures techniques de chasse d'assassin sur les Terres Argentées. La complexité et la variété des techniques rendent cette collection touffue et abondante. Le feuillet est fin, la couverture riche de son cuir plein... bref, magnifiques ouvrages. Mais lourds. J'ai tout d'abord retiré ces livres imposants, pour équilibrer la charge avec d'autres oeuvres moins conséquentes. C'est alors que j'ai constaté l'ampleur des dégâts.

Les trois noctambules venaient d'arriver en bas de l'escalier. Isamu poursuivait.
- Le bois avait travaillé ! En effet, le temps avait fait son impitoyable et silencieux labeur, tel un ouvrier obstiné et invisible. Vous comprendrez donc que peu d'alternatives existent : nous pouvons remplacer l'étagère, ou bien la réparer. Le remplacement semble être la solution la plus simple... mais le bois d'if est maintenant impossible à trouver. Le développement des cultures a définitivement mis à mal nos forêts, et quelques espèces végétales endmiques aux Terres Argentées ont définitivement disparu.

Ils venaient d'arriver devant les bibliothèques.
- Si nous mettons une étagère composé d'un autre bois, cela jurera. L'harmonie des couleurs sera trompée, et je n'y tiens pas : que penseraient tous nos invités ? Ainsi donc, vous en conviendrez j'en suis sûr, seule la réparation de cette étagère est adaptée à notre problématique. "Chassez la chauve-souris de votre cave, et vous y verrez un crapaud dès le lendemain", comme se plaisait à clamer mon oncle. Dieu ait son âme, le pauvre, qui a été condamné toute sa vie à la condition de mage. Il faut se remémorer qu'à cette époque, les mages étaient comme des rocs qui avaient la capacité de soigner.
Voyez ! L'étagère. Regardez comme elle ploie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Membre de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 173

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mer 28 Avr 2010, 14:03

Nano se joint à eux dans la résolution d'une étagère qui fléchit sous le poids sans doute trop conséquent des volumes. Kazuki titube à travers les couloirs, il repense à la douce chaleur douillette de son lit, au repos d'un guerrier réveille par les cris de son enfant. Tout ce qu'il veut, c'est en finir, et vite. Malheureusement, le chemin est semé d'embûche et d'escalier, ainsi que les histoires ... Surnaturelles du vampire. Il n'écoute que les 1/10ème, le début et la fin, ce qui donne :

Le poids des volumes reliés de cuir sont alignés sur une étagère, qui ploie sous cette charge, Voyez ! L'étagère. Regardez comme elle ploie.

Il arrive enfin devant l'étagère, le problème et la solution pour retourner dormir. Il se frappe les joues avec les mains pour se réveiller, Kazuki regarde de plus près.

-Je vois, ça ne sera pas bien compliqué ... Une planche de chêne juste en dessous pour maintenir l'étagère., je l'ai déjà fait sur une bibliothèque, les livres d'une certaines personnes ici présente étaient trop lourd pour que l'étagère puisse les supporter.

Il se tourne vers Nano, un sourire au lèvre avant de se retourner vers Isamu.

Bien, Isamu, je vais te montrer comment faire, avoir un peu de bricolage au bout des doigts, c'est toujours utile.

Ils se dirigent maintenant vers la réserve de bois ... Qui se trouvent à l'autre bout de la bâtisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   Mar 11 Mai 2010, 15:10

*Elle regarde l'étagère, centre de tous les tracas du Grand Chef. Puis elle entend la remarque de Kazuki concernant certains des livres de la magicienne*

- Si le ramage se rapporte à notre plumage, alors oui nous sommes de vieux puits de connaissance, en elfique nous préférons appeler ça des érudits ! ça sonne bien hein ?

*Laissant Kazuki et Isamu rejoindre la réserve de bois, l'elfe en profite pour enlever les livres de la pauvre étagère. Elle les pose sur une commode et commence à les feuilleter. Maintes techniques et ruses pour parvenir à bout de n'importe quel adversaire.... des parades plus compliquées les unes que les autres, invoquant parfois la ruse, parfois l'agilité ou la rapidité, certaines pourtant sont moins élogieuse est ressemble plus à un coup en traitre...*

- Voilà l'entrainement que j'aurai du suivre si je n'avais pas rendu mes cimeterres... Que ce soit en magie ou en combat, il semble que l'apprentissage soit interminable pour que jamais nous ne devenions une proie facile.. Comment ces terres en sont arrivées là ? Tout ce chaos.... Obtenir plus de pouvoir pour combattre plus fort que soit... un cercle bien vicieux... je doute que cela prenne fin un jour...

* Perdue dans ses pensées, elle continue de faire défiler les pages des tomes révélant les nombreuses années nécessitant l'apprentissage et la maitrise de ces techniques*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après le bonheur, viennent les déboires.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après le bonheur, viennent les déboires.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» La cuisine du bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: