La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Hé! envoyé les Tambours"

Aller en bas 
AuteurMessage
Artarox
Jeune aventurier
avatar

Messages : 3

MessageSujet: "Hé! envoyé les Tambours"   Lun 29 Mar 2010, 00:25

Une superbe après midi ensoleillé sur les Terres Argentées, une belle et douce mélodie retentissait dans la ville de Biceps City. Un homme tenait en ses mains un étrange objet, fabriqué à partir de bois qui comporté en son centre un trou et six cordes. L'homme était assis sur le sol adossé sur un mur un chapeau à terre rempli de petite monnaie. Il joué et chanté.

♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

Allez, donne-moi un peu de monnaie
Juste une petite pièce s'il te plaît
Pour m'acheter de quoi manger
Pour m'aider à subsister

Allez donne-moi un petit euro
Moi, je ne suis qu'un pov clodo
Ca me dépannera un peu
Et après tu dormiras mieux.

Regarde-moi, j'ai mauvaise mine
C'est que la rue ça lamine
Je vie dans la crasse des grands boulevards
Dans la misère, le désespoir

Il y a que mon chien qui me tient compagnie
Qui me surveille dans la nuit.
Des fois qu'un pote vienne me planter
Pour de la dope, de la monnaie


Allez donne-moi un peu de monnaie
Juste une petite pièce, s'il te plait
Pour m'aider à survivre
Pour m'acheter de quoi me nourrir

Allez donne-moi un petit euro
Moi, je ne suis qu'un pov clodo
Ca me dépannera un petit peu
Et après tu dormiras mieux

Je suis comme le vieil épouvantail
Celui qui fait peur aux marmailles
Le pov type qui pue, qui picole
Qu'a pas écouté à l'école

Elle supporte pas la société
Qu'on essaie de lui résister
Regarde bien ce qui t'arrivera
Si tu veux pas marcher au pas


Allez donne-moi un petit euro
Moi, je ne suis qu'un pov clodo
Ca me dépannera un petit peu
Et après tu dormiras mieux

Ton sandwich, tu peux te le garder
Ca fait longtemps que j'ai arrêté
La seule chose qui me tient chaud
C'est l'alcool, le moloko


Et si ça gêne ta bonne conscience
De financer ma déchéance
Dis-toi que si je pouvais pas picoler
Je deviendrais vraiment mauvais


Allez donne-moi un petit euro
Moi, je ne suis qu'un pov clodo
Ca me dépannera un petit peu
Et après tu dormiras mieux

On me retrouvera un beau matin
Mort à côté de mon chien
Mort de vieillesse à 35 ans
Mort de misère naturellement

Mais, tu sais ça fait bien longtemps
Qu'il y a plus rien qui vit la dedans
La seule chose que j'attends
C'est le jour de mon enterrement.


♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

Après avoir raconté sa vie à travers une chanson, un homme passe près du mendiant et lui jette cinq pièces d'or et poursuivi son chemin. Le musicien pris les pièces et les mordis une par une pensant à une supercherie. Mais non...

Merci dit il heureux de sa performance.

Le vagabond ramassa ses affaires et suivi l'homme généreux jusqu'au manoir. Derrière les grandes grilles l'homme pouvait apercevoir une belle cité et d'un pas décidé il ouvrit la grille et avança jusqu'a la porte; sans frapper, l'homme entra, s'assoie à mène le sol et commence à jouer un nouveau morceau en espérant que quelqu'un vienne à sa venu.

♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

Merci d'avoir laisser cette porte ouverte
Tralalila tralilali tralalilère
Sans çà je ne serai que faire
Tralalila tralilali tralalilère

Dehors c'est le désert
Tralalila tralilali tralalilère
Ma vie est un enfer
Tralalila tralilali tralalilère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: "Hé! envoyé les Tambours"   Lun 29 Mar 2010, 10:57

*L'air se radoucit, c'est qu'il ferait presque chaud ! mais le vent rappel à tous que l'hiver vient juste de laisser place au printemps, sa marque est encore présente. L'elfe se promène avec sa fille dans les bras à la recherche de quelques habits pour la petite Isil. Nano arpente les rues, visite la moindre boutique de vêtements, c'est que sa fille grandit vite ! elle commence déjà à bredouiller.

Après quelques emplettes, l'elfe décide de rentrer à la cité. Non loin de la forteresse de la Griffe Funeste, elle entend au loin une mélodie, douce et vibrante à la fois. Isil semble chercher elle aussi d'où vient ce son. Nano regarde sa fille et sourit.*

- Et si nous allions voir de plus près ?


*D'un rire enjoué Isil acquiesce cette idée. La prêtresse suit le chemin amenant vers la cité, le son s'amplifie. Curieuse, l'elfe presse le pas, elle entend l'air qui se joue... si envoutant... une guitare ? non cet air est bien trop clair... un luth ? mais alors les nymphes reviennent sur les terres d'argent ?

Cette supposition ravive le coeur de l'elfe. Les nymphes, peuple de sa moitié de glace vivant en elle seraient de retour ? La magicienne arrive à hauteur du musicien. L'être vivant en elle ne serait donc plus seule et pourrait enfin reposer en paix. Un vœu qui lui est cher mais la dame de glace n'est pas de cet avis.

La magicienne dépasse le musicien et d'un simple mouvement de tête, les grilles s'ouvrent. Nano se retourne, les yeux pétillants et regarde le voyageur. Le sourire s'estompe quelque peu, il s'agit d'un humain. Pourtant sa façon de jouer est surprenante, Isil aussi apprécie cette musique et tape des mains pour encourager le ménestrel. Aussi curieuse qu'intriguée, La prêtresse l'invite dans la cité*

- Il n'y a de plus douce façon pour charmer des elfes ! Bienvenue dans notre cité ! Nous feriez-vous l'honneur de rester pour diner et nous jouer quelques balades ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Artarox
Jeune aventurier
avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: "Hé! envoyé les Tambours"   Lun 29 Mar 2010, 20:28

L'homme mis un genou sur le sol et baisa la main de l'elfe, puis ce releva.

Bonjour à vous, je m'appel Artarox je suis musicien, et guerrier à mes temps perdu. J'aime la bière ainsi que l'art.

Les doigts sur les cordes, l'homme fit une petite mélodie.

Je serai ravi de diner ici ce soir, je pourrai vous faire un petit concert privé pour vous, ainsi sa permettrai de mieux me connaitre.

Les doigts qui démangent, l'homme commença à placer des accords et ce mis à chanter.

♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

Je suis le bouffon de la cité
Celui qu'on aime bien frapper
Le sport national du quartier
Me courir après pour me cogner
A plusieurs, c'est convivial
De me mettre des mandales
Deux qui me tiennent, deux qui me claquent
Et les autres qui matent le spectacle

Sans savoir qu'un jour je serai plus là
Et que c'est l'un deux qui me remplacera


Parce que…
Je suis le bouffon de la cité
Le souffre-douleur du quartier
La tapette qui se fait frapper


C'est peut-être à cause de ma tête
Ou bien parce que je porte des lunettes
Ou encore parce que je sais lire
Et que j'ai envie de réussir
Je veux pas finir comme mon père
Esclave d'une usine de misère
Et je vais quand même pas renier
Le fait d'aimer bouquiner

Et tant pis, si je me prends des volées
Des casse-cuisses en traître et des taquets

Parce que…
Je suis le bouffon de la cité
Le souffre-douleur du quartier
La tapette qui se fait frapper

Et quand je les vois qui se donnent des airs
De grands bandits et de gangsters
Alors que la seule chose qu'ils sachent faire
C'est de chouraver des scooters

Et comme ils sont pas finauds
Ils finiront par se faire pécho
Et se prendront un TIG d'un mois
A tailler des ronces dans un bois

Et pendant ce temps-là, j'aurai la paix
Et je pourrai me refaire une santé

Parce que…
Je suis le bouffon de la cité
Le souffre-douleur du quartier
La tapette qui se fait frapper

C'est marrant qu'ils me traitent de pédé
Parce qu'à choisir sans hésiter
C'est encore avec leurs sœurs
Que je préfère jouer au docteur

Et quand elles disent le samedi
Qu'elles vont dormir chez une amie
C'est bien souvent dans mon lit
Qu'elles viennent passer la nuit

Et le jour où ils l'apprendront
Ils me pendront par les roustons

Parce que…
Je suis le bouffon de la cité
Le souffre-douleur du quartier
La tapette qui se fait frapper

♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

J'espère que je ne vous effraie pas, car je ne peux m'empêcher de chanter, mais le saviez vous que je suis un bon danseur? Attendez ne bouger pas je vais vous le prouver.

Artarox posa sa guitare contre le mur, releva ses collants et fit des pas de dance un peu plus qu'étrange, sans bouger de place, l'homme fit aller ses jambes de haut en bas de gauche a droite mais le dos toujours droit. On pouvait entendre le bruit des pas claqué sur le sol donnant un rythme accéléré. Sans trop tardé l'homme rattrapa son instrument et joua une musique de taverne.

♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪ ♪♬ ♩ ♭♪

Allons à la taverne
Avant que je me dessèche
Allons boire une bonne bière
Il parait que sa désaltère

Je ne sais que faire
Debout ou à terre
Pourvu que je m'arrête
S'il vous plait faite moi taire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Hé! envoyé les Tambours"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Hé! envoyé les Tambours"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE TRAIN "BANM JANM PRAN KANN"DE RENE PREVAL
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Une pétition contre l'arrêt de "arrêt sur images"
» " LE TABOU DES DECHETS "
» Wahahahaha !!! Biden meurt de trouille et dit "maman à l'aide!"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Guilde-
Sauter vers: