La Griffe Funeste

Haut Clan du Bien de Silver World
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La raison et le coeur, un combat sans fin

Aller en bas 
AuteurMessage
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: La raison et le coeur, un combat sans fin   Mar 15 Sep 2009, 11:22

*Qu’il est bon de retrouver son chez sois ! La cité de la Griffe Funeste rayonne enfin. Le retour des anciens et la venu de nouveaux chevaliers ont ravivé le royaume du bien.

Ce fut une entreprise périlleuse et osée que de refaire vivre ce clan et de ressusciter celui qui fut un chef honorable et au charisme indéniable.

L’elfe a retrouvé ses appartements, des murs beiges décorés de gravures vertes représentant des fresques de lierres, un large lit éclairé par la douce lumière dorée du soleil naissant. Le corps endormit de la sylve se réveille, les membres s’étirent, les yeux bleus s’ouvrent sur ce nouveau jour. Elle reste quelques instants allongée, se laissant baigner par cette douce chaleur. La magicienne admire ce lever de soleil comme si c’était le premier...

Nano se lève et ouvre en grand les portes-fenêtres de son balcon. L’air y est agréable et une belle journée s’annonce. Elle se dirige vers son armoire. De ses fines mains, elle fait tomber ses bretelles et laisse glisser au sol sa robe de moire. Elle saisit une longue robe couleur émeraude serrée à la taille par de fines cordelettes dorées. La prêtresse se dirige à nouveau vers le balcon et monte sur le muret. Elle observe le jardin qui reprend peu à peu ses couleurs. Accompagnée d’un sort de vent, l’elfe descend lentement dans le vide et atterrit avec douceur sur l’herbe encore humide.

L’herbe fraîche chatouille ses pieds. Elle arpente le jardin, redécouvrant chaque endroit, chaque arbre, et se retrouve face à la grande fontaine. Nano s’assoit sur le rebord et observe les poissons qui nage paisiblement.

Un léger sourire s’esquisse, une sensation de déjà-vu se fait ressentir. Elle plonge la main dans l’eau et caresse au passage les poissons, qui peu farouches, se précipitent à tour de rôle entre les doigts de la magicienne. L’esprit de l’elfe se met à vagabonder. Ce lieu, ces gestes… il y a seulement quelques lunes de cela, elle se tenait au même endroit…

Tout en se souvenant de cet instant, l’elfe chantonne un air doux et apaisant. Elle y était venue en pèlerinage, mais elle n’était pas seule… Une forme floue se dessine dans son esprit, elle voit une étreinte, un baiser. Les traits se distinguent, le visage apparaît enfin. Un large sourire illumine le visage de l’elfe. Elle continue de murmurer l’air et se souvient que c’était pour lui qu’elle l’avait jouer à ce même endroit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Jeu 17 Sep 2009, 02:17

Deux anges collés, peau nu, sur un lit pratiquement délabrer avec le temps, le désavantage de l'auberge. Le jour pointe le bout de se nez, mon réveille s'en suit juste après un bref rais sur le visage. Et moi qui pensais resté au lit dormir avec un ange. Mais le soleil ainsi que les volets qui se ferment mal en ont voulu autrement, l'aubergiste aura de mes nouvelles. Soudain, une main qui se promène sur mon torse à la recherche de contact affectueux, je souris, malgré qu'elle dorme encore profondément. Avec le temps, j'ai appris que son sommeil était à tout épreuve.

Un doux baiser sur les lèvres avant un levé prématuré. Je préfère la laisser dormir ... De toute manière, j'arriverais pas à la réveiller. Je m'étire tout les membres en plus de mes ailes, le lit est bien rude et sacrément endommagé. Cela nous change de notre belle chambre au château. Je commence à m'habiller, enfin, plutôt m'équiper, les terres sont devenu si chaotique ces derniers temps. Aujourd'hui est un grand jour, ma première visite dans la fameuse cité de la Griffe Funeste.

Je passe devant l'aubergiste sans un mot, pour l'instant. Je me mets en route vers Baduk, au temple de la Griffe. Une heure de marche a suffit pour rejoindre ce fameux temple si majestueux. Le griffe est devenu flamboyante, j'espère que ce ne sera pas éphémère. Je rentre par l'entrée sans aucune gêne.

-Hé bien, c'est presque aussi grand que la Cité de la Dark Alliance. J'espère que je ne vais pas me perdre ...

Murmurais-je tout en avançant d'un pas peu certain de ma direction , enfin, qu'importe si je me perds, il y aura bien des gens pour me dirigé. Je m'enfonce dans la battisse, j'atterris dans un jardin sublime, la flore y est magnifique mais les membres y manquent, dommage. Je progresse au milieu du jardin, une grande fontaine où diverse oiseaux assoiffés viennent si désaltérer. Je contourne la fontaine tout en regardant les détails de la statue d'eau. Une silhouette se dessine au bord de l'eau, une allure familière. Des cheveux rouge feu, des oreilles longues pointue, un galbe aérien au doux nom de Nano. Elle semble tellement plongée dans ses pensées qu'elle n'a pas remarquée ma présence, je remarque un sourire bien mélancolique. Je la sens confuse, c'est bien la première fois que je la vois ainsi.

Je plonge ma main dans l'eau puis la ressors doucement. J'envoie quelques gouttelettes d'eau sur le visage de Nano.

-Bonjour, Nano.

Je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Jeu 17 Sep 2009, 09:29

*Depuis peu l'elfe avait retrouvé l'envie de se battre. Cela ne lui était pas arrivé depuis un long moment. Perdue dans ses pensées, elle ne cesse de chercher des réponses... Est-ce que certains événements sont -ils réellement inéluctables? Elle avait depuis peu changé des choses dans sa vie, la solitude redevenait lentement sa compagne, mais il fallait bien faire un choix.

Surprise d'entendre d'une voix, elle relève la tête et aperçoit Goku. Un large sourire illumine le visage de l'elfe. *

- Tiens voici mon ange préféré !

*Elle se lève et s'approche de lui dépose un baiser sur la joue.*

- Désolée je rêvassais, je ne t'ai pas entendu arriver !

*Elle sourit mais en regardant Goku, elle compris de suite qu'il avait entrevu ses pensées. Peu de gens la connaissent réellement au point de savoir si derrière son sourire se cachait une profonde tristesse. Elle le regarde honteuse d'avoir voulu faire semblant devant lui. *

- Puis-je te demander quelque chose ?...

*Rares sont les fois ou elle se confie, mais trop de questions la tourmentent depuis quelques jours. Elle n'était pas sure des dernières décisions qu'elle avait prises.*

- Crois-tu que certaines personnes ne soient pas faites pour aimer ? je veux dire je ne suis pas malheureuse au fond... La griffe funeste est encore plus resplendissante que dans mes souvenirs, les anciens sont venus nous rejoindre et je me sens revivre comme si j'avais retrouvé cette fougue d'autrefois... mais...


*Les mots manquent, les elfes sont certes sensibles à ce qui les entoure, mais elle n'avait jamais hésité à aller de l'avant, aider son prochain au point de rejoindre l'église. Depuis qu'elle est devenue Prêtresse, sa vie avait un sens et ses dons procuraient un peu de réconfort aux habitants des terres d'argent. Elle vient de réaliser que prendre soin d'elle, ne penser à rien d'autre que d'avoir son propre havre de paix fut un échec à chaque fois... En tant que Prêtresse elle organisait des mariages à l'église, mariant des êtres que l'amour avait unis... l'amour.. Un sentiment bien flou pour Nano.

Un sourire ironique apparaît sur le visage de l'elfe. Celle qui officie pour unir des êtres ... ne sait finalement rien de ce lien.. Une belle ironie...

Goku avait enfin rencontré son âme soeur, celle que l'on croise et qui nous sublime par un halo tellement puissant qu'il en est aveuglant, un cadeau des Dieux d'après les livres. Alors peut être que lui peut lui expliquer ce que l'on ressent et comment simplement ouvrir son coeur.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Jeu 17 Sep 2009, 14:16

Je ne m'étais pas trompé sur l'état d'esprit de la sylve, tristesse et confusion se mélangent si bien. Son sourire peu franc me l'avait confirmé, très peu de gens savent mentir face à un ange qui sont des êtres qui ressente la moindre pression rien qu'on regard. Nullement le besoin de le faire, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Je lui rends sa bise sur la joue. Elle a comprit que je savais que quelque chose n'allait pas, j'ai appris que les elfes étaient très perspicace, un peu comme les anges, en somme. Je m'assois sur le rebord de la fontaine tout en l'écoutant.

- Puis-je te demander quelque chose ?...

C'est bien la première fois que ose me demander mon aide pour quoi que se soit, je hoche de la tête sans dire mots qui peuvent être inutile pour le moment. L'écoute est souvent meilleur.

- Crois-tu que certaines personnes ne soient pas faites pour aimer ? je veux dire je ne suis pas malheureuse au fond... La griffe funeste est encore plus resplendissante que dans mes souvenirs, les anciens sont venus nous rejoindre et je me sens revivre comme si j'avais retrouvé cette fougue d'autrefois... mais...

Cette première question, il y a longtemps que je me la suis posé. Si les anges étaient capable d'aimer, d'être heureux. Je comprends se qu'il n'allait pas, prise dans un tourment que j'ai moi même connu, surtout que Nano est fragile et immature dans cette matière, la peur d'être de nouveau seul, blesser au point de vouloir mourir, le cœur en sang. Je regarde Nano, ouvrant mes anciennes plaies qui ont jadis réduit mon cœur en miette.

-Nano, toute personnes peuvent aimer, mais de différente manière ... Certains sont incompatible avec d'autre. Chacun aime de son point de vu, se qui rend l'amour unique entre chaque être vivant.

Je me lève devant Nano, toujours en la regardant dans les yeux.

-L'amour, quelque chose de bien trop vague pour nous. L'humain l'acquis dés sa naissance jusqu'à sa mort, mais est ce pareil pour ceux qui ne sont pas de cette race ? Après Sakura, j'ai cru perdre tout espoir d'aimer une autre personne ... Il y en a eu tant d'autre, mais j'ai appris que ce n'était qu'une illusion. Mais Katsue a éveillée quelque chose enfoui, que j'avais scellé pour ne plus blesser.

Je pointe la poitrail de l'elfe avec le bout de mon doigt sans arrière pensée.

-Il y a la dedans, un coeur qui te sert de vivre, pas que physiquement, mais aussi mentalement. Nous avons besoin d'aimer et d'être aimer. Pense à se qu'il te rendrait heureuse ... Les humains ont pour mauvaise habitude de vouloir plus de bonheur, jusqu'à s'en brûler ailes se qui cause leur perte.

J'abaisse mon doigt, toujours en la regardant, je lui souris.

-Le bonheur que tu cherche n'est pas très loin. Tu es aimé, à toi d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Jeu 17 Sep 2009, 16:05

Les elfes et les anges, deux vieux peuples. Leur façon de vivre sont différentes et ne se sont côtoyer que lorsque la première guerre à éclater sur les terres d'argent. Nano avait mainte fois rencontré Goku, sans jamais réellement lui parler mais elle avait un profond respect pour le peuple ailé. Depuis un long moment, l'amitié s'était installé et la vision extralucide de Goku ne permit pas à l'elfe de lui cacher ses doutes ou ses pensées. Au fil du temps il est devenu son confident et parfois son miroir.. tout deux souffraient d'un même mal : l'incompréhension du langage du coeur.

Mais contrairement à elle, Goku avait enfin trouvé son âme soeur et compris enfin de quoi il en retournait. Alors n'est ce pas le mieux placé pour en parler ?

Elle écoute son ami qui pointe son corset, au départ l'allusion fut flou puis évident par la suite. Il vrai que par deux reprises elle avait ressentit une sensation étrange venant de son coeur. Mais était-cette sensation que l'ange ressentait pour Katsue ? Est-ce qu'une attirance peut être assimilée à de l'amour ? Ou bien quelque chose d'encore plus fort qui ne laisse aucun doute ?

- Je comprends... mais je crois que j'ai refusé à cela le jour ou je suis rentrée à l'église. Mes dons sont appréciés lorsqu'il s'agit de soigner, de prêter main forte. Le peu de fois ou j'ai essayé de penser à moi, je finissais par attendre l'autre.. je ne veux plus vivre cela...

Un sourire triste s'affiche sur le visage de l'elfe. Elle baisse le visage repensant à ce qu'elle avait du faire il y a quelques jours.

- Je ne voulais pas que ca finisse ainsi mais l'attente était devenu insoutenable... Je suis comme tous les autres elfes, j'ai besoin que l'on soit près de moi.. mais je pense que c'est trop égoïste de ma part voyant comment vivent les humains ce n'est pas compatible... Je pense que je devrai simplement me focaliser sur la protection du clan et sur mon rôle de Prêtresse et ainsi je ne ferai plus souffrir qui ce que soit


Elle le regarde et sourit comme convaincue par son propre discours.

- Et puis il n'a pas répondu à mon message, cela prouve bien que j'attendais pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Jeu 17 Sep 2009, 22:20

-Tu n'as pas attendu pour rien ...

Murmurais-je par un coup de vent, je comprends ce sentiment, l'attente d'un quelconque signe dans la solitude. J'avais tant attendu dans ma chambre à suffoquer à cause de ma malédiction, combien de temps cela à duré ? Un ans ? Deux ans ? Beaucoup trop longtemps.

-Tu as compris que se n'étais pas le bon, qu'il ne pouvait satisfaire ce désire qui est tiens que je peux comprendre, car ... Moi aussi j'ai besoin d'elle près de moi. J'ai tellement peur de la perdre que je n'arrive pas à m'en détaché malgré que je sois ici sans elle.

Je lui souris, un peu gêné de cet aveu, mais elle peut le comprendre.

-Ce n'est pas de l'égoïsme, Nano. Je te connais maintenant, tu as toujours tout fais pour les autres même si intérieurement, tu les enviais. Tu voulais tout aussi gouter à ce bonheur que tu avais jadis. Je suis sans doute ... Le premier à te comprendre. J'ai toujours su, que tu me ressemblais.

Je fais quelques pas sur le coté tout en regardant la nature.

-Toi qui est une elfe, compare l'amour et la nature. L'amour Cela pousse, grandit, mûri ... Il devient tellement magnifique qu'on a peur qu'il fane ...

Je me tourne vers elle et la regarde avec le sourire.

-Oui, l'amour est aussi passionnant que terrifiant. Il faut savoir penser à sois parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Ven 18 Sep 2009, 10:54

*Les envier ? Son souhait d'aider autrui est né lorsqu'elle fut recueilli par la griffe funeste alors qu'elle était entrain de sombrer... La Griffe Funeste lui avait redonné le gout à la vie et un but également. Elle avait finalement abandonné son épée qui avait ôté tant de vies pour se consacrer à la magie. Elle ne pu s'empêcher par la suite d'aider ceux dans le besoin. Cette période de chaos fut enfoui en elle, et jamais elle n'eut le courage de retourner voir son peuple. Après tout comment une elfe issus du peuple sylve, devenue une apprentie meurtrière rongée par la colère, aurait été reçue par sa mère .. la Reine Arya...*

- Il est vrai qu'aider, au départ, était dans le but qu'on me pardonne pour ce que j'avais fait... et puis j'y ai pris goût et je n'ai jamais cessé d'étudier pour renforcer ma magie. L'église m'a permise d'accéder à des livres tenus secrets et ainsi obtenir le pouvoir de la lumière divine. Pour les cérémonies... tu n'as peut être pas tort... mais comment ne pas être attendrit par ce flot d'émotions qui règne pendant un mariage ?


*Elle regarde Goku évoluer dans le jardin. Il le sait mieux que quiconque, les elfes et la nature ne font qu'un. Le peuple sylve honore Mère Nature par les chants et musiques. Ils sont particulièrement sensibles à ce qui les entoure, ils sentent la moindre fleur s'épanouir, le moindre arbre grandir... ils ont conscience de la vie qui les entoure.*

- Nous prenons soin de la nature car nous vivons grâce à elle et nous avons besoin d'elle... D'ailleurs ma venue dans votre cité n'était pas du luxe, votre jardin était dans un tel état !


*L'elfe se met à rire cherchant à taquiner l'ange, puis essaye de comprendre son ami*

- Je vois... alors c'est ce lien qui t'unit à elle ? vous ne faites qu'un... je crois avoir ressentit ça une fois.. mais je ne pourrai en être certaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Ven 18 Sep 2009, 15:29

- Il est vrai qu'aider, au départ, était dans le but qu'on me pardonne pour ce que j'avais fait... et puis j'y ai pris goût et je n'ai jamais cessé d'étudier pour renforcer ma magie. L'église m'a permise d'accéder à des livres tenus secrets et ainsi obtenir le pouvoir de la lumière divine. Pour les cérémonies... tu n'as peut être pas tort... mais comment ne pas être attendrit par ce flot d'émotions qui règne pendant un mariage ?

Comment ne pas la comprendre ? Cela me semble bien trop évident. J'ai assisté à des mariages, obligé de me tenir à l'écart pour qu'on ne voit pas la jalousie qui émanait de mes yeux, alors que Nano doit unir ces êtres pour le meilleur et le pire sans qu'elle connaisse le véritable sens de l'amour.

-Qui est celui qui ne peut rien te pardonner ? Qu'on le pende sur le champ !

Je me mets doucement à rire puis je la regarde.

-L'amour remplace tout les pouvoirs, si tu désire le protéger, rien ne peut t'arrêter, c'est mon ressenti. Certaines mauvaises langues te diront que l'amour rend faible parce que les sentiments mielleux ne donne pas de pouvoir ... Dit comme ça, cela est vrai, mais ...

Je lève la tête vers le ciel avec un mince sourire aux lèvre repensant au soir où je l'ai perdu.

-Vouloir protéger ce sentiment ... C'est se qui nous rend plus fort, tu la toi même compris en devenant protectrice, je n'ai pas su garder Sakura près de moi ...

Le soleil commence à taper assez fort, la chaleur augmente. J'enlève mon attirail pour le poser près de la fontaine. Je libère mes ailes fraichement guéri de la malédiction mais impossible de voler, les tache de nécrose sont encore peu visible. Sa petite boutade sur nos jardins me fait sourire, il est vrai qu'avant le passage de l'elfe, on aurait pu le comparer à un champ de bataille.

-Sans toi, le jardin de la cité serait encore chaotique. Je t'ai d'ailleurs remercié avec ma compagnie au piano, j'espère que cela t'as plu.

Je lui souris.

-Au départ, l'amour réuni deux être en une seule, si l'amour n'existe plus, il ne reste que deux moitié déchirées ... J'ai déjà connu se déchirement et à te voir, je pense que tu as souffert de cela aussi. La douleur de la solitude est plus importante que quand on a eu l'amour que sans l'avoir connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Ven 18 Sep 2009, 16:55

*Nano réfrène un sourire*

- Mon peuple est pacifique, ils ne pardonneront pas d'avoir ôté des vies. Alors c'est pour cela que je suis restée sur ces terres. Je préfère que la cité d'Eméliandre soit privée d'une fille d'un noble, plutôt que d'être bannie.

*Même devant celui qui se révèle être son confident elle n'ose prononcer sa véritable statut..après tout lorsqu'elle son épée s'était abattue dur un innocent, elle l'avait perdu le droit de retourner parmi les siens.*

- J'ai connu autrefois un démon... nous étions très différents, il combattait le mal et moi le bien. La mort rôdait autour de lui alors que la nature revit à mon contact... malgré cela nous nous sommes rapprochés. Nous souhaitions nous unir mais le destin en a choisi autrement. La veille de notre union... la mort lui a rendu visite. Je me suis retrouvée seule, mais au fond de moi quelque chose restait de lui.

*Elle sourit faiblement*

- Au bout de quelques mois, un fils est né. Il avait les atouts des elfes et la force de son père. Mais il a aussi hérité de son côté chaotique. J'ai eu la faiblesse de laisser apparaitre ma tristesse d'avoir perdu mon fiancé. Mon fils à fait revenir son père parmi nous pour le défier pour la peine qu'il m'avait causé.... Ce duel fut un drame... j'y ai perdu mon fils... et mon fiancé pour la deuxième fois... Lorsqu'il s'agit de ma vie, je suis une protectrice lamentable...


*Une larme perle.Ce qui fut un double deuil a duré plus d'une année ou elle refusait tout contact rapproché. *

- Même si la suite de ma vie est moins triste, elle n'en reste pas moins erratique. Je reconnais que de se réveiller au côté d'un être est agréable ... je crois que je suis jalouse de toi !


*L'elfe se met à rire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Lun 21 Sep 2009, 01:54

Peu à peu, l'elfe se dévoile, pratiquement inconsciemment. Mais qu'importe son statue, je reste naturel. Elle connaissait ces ancêtre ainsi que sa famille. Malheureusement, je ne savais pas les miens, ni même où je suis née. Une larme filante sur la joue, je m'en veux d'avoir ré-ouvert des plaies d'antan. Sa vie, ressemble à la mienne ainsi que sa douleur. Je m'approche d'elle et j'ose la prendre dans les bras amicalement, puis je lui chuchote.

-Nous avons tous perdu quelque chose dans notre vie, plus ou moins importante ... se que je vais te dire, personne ne le sais ... Peu avant la mort de mon ancienne femme, quelqu'un voulait la tué ... Cette personne était mon fils, il avait acquis la race de sa mère ainsi que sa volonté de feu ... un conflit familiale est venu un grand pas ... Et ...

Je ne raconte pas la suite, je n'ai dit que les grande ligne, cela suffis. Tant qu'elle a comprit. Je continu mes murmures.

-Je pense qu'elle m'en a toujours voulu et même maintenant. J'ai demandé le pardon, je ne pense pas que je l'aurais un jour vu le nombre de vie que je prends ... L'enfer sera sans doute le seul lieu où j'aurais la paix éternelle ...

Je souris ironiquement, je devrai pleurer, mais j'ai accepté mon sort depuis le début. Je relâche mon étreinte laissant libre l'elfe, je tends ma main pour sécher sa larme. Puis dis avec le sourire.

-Tu es la seule personne à ma connaissance à ne pas mérité se qu'il t'arrive, tu as su protéger l'église de son effacement, grâce à toi, les couples peuvent s'unir devant les dieux. Tu as le droit au bonheur et à l'égoïsme, tu ne crois pas ? ...

Je souris, un ange a besoin d'être tactile, de touché pour mieux ressentir, je retire ma main.

-Nano, Je suis jaloux que tu as pu faire renaître un aussi grand clan et de le protéger, être prêtresse des terres d'argent ... J'ai trouvé l'amour, mais tout le monde peut le trouver ou même le retrouver ... Même toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nano
Protectrice de la Griffe Funeste
avatar

Messages : 313

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Lun 21 Sep 2009, 12:52

*Elle sourit, l'elfe comprenait ce que l'ange voulait lui dire*

- L'église est importante pour moi, elle fut même ma seule raison de vivre.. si je ne l'avais pas récupérée.. je ne serai plus parmi vous...


*Nano porte un regard nostalgique à toutes les épreuves traversées. Sa volonté est restée intacte mais son coeur s'est refermé une fois de plus. Aujourd'hui elle a en plus de l'église un clan à protéger.*

- La Griffe Funeste ne serait pas aujourd'hui sans l'aide Isamu... Je discutais de temps à autres dans l'autre monde avec lui... et puis le chaos menace une fois de plus ces terres j'ai donc essayé de le convaincre de revenir parmi nous et que s'il le souhaitait la Griffe Funeste renaitrait de ces cendres. Je suis heureuse qu'il ait accepté ma requête.


*Soudain l'elfe se souvenait de la demande de Goku. Elle sourit et s'approche de lui. Elle tend les mains, les paumes vers le ciel et un petit halo se forme. Une boite apparait dans les mains de Nano. De ses fines mains elle ouvre le coffret et laisse entrevoir un collier au fins maillons dorés orné d'un médaillon ovale et plat en or*

- J'ai failli oublié ce que tu m'a demandé... Voici le collier que tu m'as commandé. J'ai passé une nuit entière pour le créer. Comme il a été réalisé selon les rites sylves, il protégera son porteur.

*Elle lui remet l'écrin et semble avoir trouvé un peu d'apaisement*

- Entre avoir un but et trouver l'âme soeur, il est difficile de choisir... Je ne réussi pour ma part qu'à m'occuper de mon avenir. Alors que toi ... je suis contente que tu sois parvenu à combler les deux ! Tu es un fier ambassadeur de la Dark Alliance et ton coeur s'est éprit d'une ravissante demoiselle ailée... C'est plutôt moi qui t'envie... mais je ne me plains pas au fond car j'ai la Griffe Funeste mais aussi l'église, je ne peux en demander d'avantage

*Elle lui dépose un baiser sur la joue*

- Si un jour le bonheur frappe à ma porte je te promets de l'écouter... et si je vois que son âme brille d'une lueur aussi intense qu'éblouissante, alors je verrai en lui mon âme soeur. Qu'importe son apparence car je le reconnaitrai, seule son aura me révèlera qui il est au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagriffefuneste.forumactif.org
Goku
Jeune aventurier
avatar

Messages : 28

MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   Mar 22 Sep 2009, 15:25

Je lui souris en prenant le pendentif dans mes mains. Elle est si serviable, mais j'ai voulu que se soit celle qui m'a redonné espoir.

-Je te remercie pour tout se que tu as fait ...

Je lui rends son baiser sur la joue également.

-N'oublie pas que sans toi, Isamu ne serai pas présent aujourd'hui même si tu n'étais pas là ... Et ... Moi aussi, je ne serais déjà plus si tu ne m'avais pas redonné espoir, il y a quelques mois. Moi et Isamu te somme redevable, bien plus que tu le pense ...

Je lui dois encore énormément, pour m'avoir sauvé la vie et maintenant, le collier ... Mais il y a quelque chose que je peux lui donner. J'attire mon aile vers moi, je ferme les yeux et prends une plume. Je réouvre les yeux et passe la plume dans les cheveux de l'elfe.

-Accepte ceci, les plumes des anges ont pour effet d'apaiser les esprits d'après les légendes. C'est la moindre des choses que je puisse t'offrir.

Je lui souris puis je commence à remettre mon équipement.

-N'oublie pas une chose, Nano ... Tu n'es pas seule à protéger la Griffe Funeste, tout les membres t'aideront, ainsi que la Dark Alliance. Je serais là, pour te protéger, toi et ceux que tu aime.

Je commence à partir vers la sorti, je connais un certain ange qui doit déjà s'inquiéter.

- J'aimerai affirmer que tu trouveras l'amour, mais dans cette vie, rien n'est sûr. Écoute ton cœur ... L'amour nous tombe dessus quand on s'y attend le moins. A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La raison et le coeur, un combat sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La raison et le coeur, un combat sans fin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Fortress 2 : Le combat sans fin
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» Blessé sans raison
» Il est sans coeur mais toujours lucide...
» MAËLLE ∆ car le coeur a ses raisons, que la raison ignore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Griffe Funeste :: La Place Publique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: